2nd tour des Cantonales.

Publié le 15 Mars 2008

Je le rappelle - si ça peut servir - mais dimanche, les habitants de Meaux-Sud sont appelés à voter de nouveau, pour élire leur conseiller général ! 

Jean François PARIGI, candidat de l'UMP et numéro 3 de la liste COPE aux municipales, sera face à Jean Michel MORER, le candidat de la gauche, élu maire de Trilport. 

Jean François PARIGI, part gagnant, avec un score de 43% au premier tour et le report des voix de la droite (extrème droite notamment, qui a fait 9,2% des voix au premier tour), et succedera donc sans doute au socialiste Michel Vallier. Mais cette élection aura peu d'impacte à l'échelle du département, où la gauche devrait conserver la majorité. 


Enfin comme dans toute élection, même si ça le semble rien n'est joué à l'avance tant que le scrutin n'est pas passé. Alors PENSEZ A ALLER VOTER ! IL N'Y A PAS D'ELECTION MOINS IMPORTANTE QU'UNE AUTRE !

Rédigé par F.B.

Publié dans #320 Politique

Repost 0
Commenter cet article

Benjamin 15/03/2008 19:52

Wait and see... mais les vacances sont terminées! Le problème est que la campagne est morte. Une fois de plus seule l'UMP a tracté ce matin au marché!

Benjamin 15/03/2008 14:38

Selon mon analyse personnelle, canton par canton:d'une part ce n'est pas joué à Meaux sud compte tenu des bastentionnistes du premier tourd'autre part, le département a tous les risques de basculer à gauche, contrairement à ce que vous sembles croire. Majorité d'une seule voix, et à Perthes l'UMP Mignon est aussi fort bien placé. Dans les autres ballotages, c'est la droite qui semble en position la plus favorables. Donc quoique vous souhaitez: maintien de la majorité départementale actuelle ou changement pour une majorité de droite, voter est un impératif, surtout à Meaux sud où c'est indécis!

F.B. 15/03/2008 15:33

j'ai du mal a croire a une mobilisation des abstentionistes du scrutin dernier (ou en plus on votait pour le maire), alors que l'on n'a pas entendu parler de ce second tour des cantonales cette semaine. Je penche pour une démobilisation encore plus importante. :-(Je ne sais pas où l'abstention a été la plus forte à Meaux, mais en centre ville il parait que c'était costaud !