Effort de dernière minute ?

Publié le 18 Décembre 2008

La Ville de Meaux semble vouloir se rattraper un peu sur la communication de ce qu'elle fait. Ainsi depuis peu vous avez sur la page d'accueil de la ville un lien (discret), vers la présentation de sa Démarche Agenda 21.

Vous pourrez lire dans ces pages quelques articles, dont le calendrier du conseil du développement durable (est-ce bien utile?) mais aussi un petit communiqué pas inintéressant sur les décorations électriques de la ville. Il me semblait utile de le mettre un peu plus en avant cet article. Je vous en fait donc la copie ici >

"Des illuminations de Noël éco-responsables
Dans un souci d’économie mais également pour une question de promotion du Développement Durable, la Ville de Meaux a pris d’importantes dispositions en matière de décorations lumineuses.

Afin de respecter son engagement dans ces deux domaines prioritaires, la Municipalité a choisi de diminuer les temps d’illuminations dans la Ville.

Aussi, du vendredi 5 décembre au mardi 23 décembre, l’allumage se fera de 6h à 8h puis de 16h30 à 23h.
A partir du mercredi 24 décembre et jusqu’au dimanche 4 janvier, c’est de 16h 30 à 8h du matin que les Meldois pourront profiter des éclairages de fêtes. Enfin, du lundi 5 janvier au lundi 12 janvier, la mise en service des illuminations aura lieu de 6h à 8h et de 17h à 23h.

Ainsi, ce sont presque 70% des décorations qui composent le parc des illuminations de la Ville qui bénéficient de cette programmation plus économique et plus écologique. Les 30% non couverts par cette initiative ne peuvent pas faire l’objet de ces aménagements étant donné que le raccordement se fait directement sur l’éclairage public.

Enfin, en parfaite cohérence avec la volonté de faire de Meaux une ville modèle en matière de Développement Durable, la Municipalité a acquis de nouvelles décorations lumineuses dites "basse consommation" (leds ou diodes)."



Bon, c'est toujours dans un style très consensuel et on sent peut-être un peu trop l'autosatisfaction. Mais le geste est plutôt sympathique. Est-il représentatif seulement de l'ensemble de l'éclairage urbain ? Espérons que la mairie aura la même démarche plus tard à ce sujet. Notamment à propos de l'éclairage de la cathédrale... mais ceci devrait être pris en compte dans l'autre projet de la Ville : son "plan Marshall "! 
Elle commence à en parler aussi sur son site officiel
> http://www.ville-meaux.fr/-Travaux-Coeur-de-Ville,190-.html Ce n'est qu'une introduction. On en discutera vraiment à partir de l'année prochaine.


J'ai parlé de "rattrapage" à propos de ces initiatives, parce que pour l'instant la ville ne disait pas grand chose, et qu'on sent qu'une telle communication n'est pas encore bien encrée dans ses habitudes. Et que ces petits articles, notamment au sujet du développement durable, semblent aussi avoir été pondus dans un certain empressement... Suite a certaines petites remarques peut-être ? ^^ 

Comme elle fait des efforts, et qu'ils vont dans le bon sens, ne la décourageons surtout pas et espérons qu'elle saura continuer comme ça. Et même mieux. On est sur la bonne voie...  ;-)

Rédigé par F.B.

Publié dans #710 Urbanisme - Paysage

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Benjamin 13/01/2009 20:53

On arrive, avec les nouveaux luminaires, à économiser jusqu'à 75% de l'énergie consommée auparavant. De plus ils sont plus chers mais durent nettement plus longtemps.Donc on doit pouvoir gagner 50% d'énergie tout en éclairant deux fois mieux (ce n'est pas toujours nécessaire, la nuit c'est la nuit et ça a du charme aussi!)Pour les guirlandes, etc. de Noël, l'emploi de diodes Led permet de gagner jusqu'à 90% d'énergie, en achetant du matériel plus cher mais très robuste, bien plus que l'ancien. A mon avis, il faut attendre encore un peu, car le prix de ces Led va encore bien baisser. Ce sont des infos de caractère général, qui ne sont pas spécifiques à Meaux.

F.B. 13/01/2009 21:39


Informations intéressantes ! Mais je pense vraiment que ce serait bien que ce soit la Ville qui apporte ce genre d'infos. Et qui justifie économies et démarches avec quelques preuves
toutes simples de facture, montrant la consommation énergétique et le cout de cette consommation.

Effectivement les décorations de noel ne sont plus une dépense luxueuse. Mais il ne faut pas non plus que ça justifie tout et n'importe quoi ^^


Fabien B. 21/12/2008 15:40

Je me dis que j'ai peut-être été trop complaisant avec la Ville... à propos de sa démarche vis à vis des décorations électrique.Enfin que son argumentation est un peu incomplète (assez superficielle). Si selon la Ville, celle-ci fait aujourd'hui des économies dans ce domaine, il faudrait qu'elle puisse donner des chiffres indiquant la consommation actuelle pour le prouver. Soit en gros savoir qu'elle est la note qu'elle va payer ! Et avoir en comparaison ce qu'elle a payé les années précédentes. Et ce qu'elle pense payer les années à venir.Il y a une chose à considérer en matière de consommation d'énergie - et c'est valable d'ailleurs pour tout : la technique produit aujourd'hui des objets (ici lorsqu'il s'agit d'éclairage urbain, des ampoules) qui consomment moins d'énergie. Mais c'est à mettre en rapport avec ce que consommait le même objet avant ! Or, aujourd'hui les objets sont-ils encore les mêmes ? Ils sont plus puissants : de fait on éclair mieux. Mais on éclaire plus aussi ! Donc l'économie quand à la place d'une ampoule peu performante et très consommatrice on en a 2, 3, voir 4 moins gourmande plus performantes, mais qui consomme autant (voir peut-etre plus). C'est la même chose pour les voitures : on a des véhicules aujourd'hui qui consomment et polluent moins, mais on en a un parc automobile beaucoup plus important, et on roule beaucoup plus. C'est encore valable pour le matériel électro ménager... Donc le discrours me parait après coup un peu trop léger. Ce qu'il faudrait c'est savoir la consommation électrique de la ville sur un mois classique, en période de fête, à l'année... et avec possibilité de comparer d'une année à l'autre ! Voilà un argument valable pour une démarche Agenda 21 non ?