Le Château des Reines (2)

Publié le 15 Décembre 2008

Je vous disais précédemment que l'on "pouvait" visiter le parc et les ruines du château, en 2005. Sous entendu que je ne sais pas si on peut le faire encore aujourd'hui. Il se trouve qu'en janvier dernier, parraissaient une annonce signalant que les dépendances du château, classé Monument Historique, allaient faire l'objet d'une opération immobilière de prestige. Dés 2010, je ne sais pas exactement dans quelles circonstances celà se passera, mais les dépendances (que vous pourrez voir ici dans la suite du reportage photo) seront devenus des appartements des duplex, et le parc contenant les ruines du château semble-t-il devenu privé. Comme on peut le lire ci-dessous dans un article du Figaro immobilier :

" DES APPARTEMENTS ROYAUX A VENDRE
par Camille Peyrache (15/01/2008)
Les dépendances du château des Reines près de Meaux, classées monuments historiques, vont être transformées en appartement.

Une dizaine de chanceux vivront dans deux ans dans un ancien domaine royal de 40 hectares à quelques kilomètres de Meaux. Le groupe Minerve et Cambacérès Développement, spécialisés dans les opérations en loi Malraux, mettent en vente, en Seine-et-Marne, les dépendances de l'ancien château de Montceaux, classé monument historique. Construit au 16è siècle pour Catherine de Médicis, le château tombe aujourd'hui en ruine. Après la mort de la reine, il fut racheté par Henri IV qui l'offrit à sa maîtresse et favorite Gabrielle d'Estrées, avant d'être la propriété de Marie de Médicis.

Travaux importants
«C'est un site exceptionnel qui dispose d'une valeur patrimoniale et historique très forte, souligne Patrice Panon, le directeur du groupe Minerve. Situés à 60 km de Paris, les appartements offriront des prestations de grande qualité près de gros bassins d'emploi. En plus, les occupants des logements pourront profiter de l'exceptionnel domaine de 40 hectares.» Le groupe Minerve dispose de dix lots dans les dépendances du château qui seront transformés en appartement. Au total, 900 m2 de bâtis à rénover sont disponibles, pour des surfaces allant de 50 à 120 m2. Le prix du foncier se situe autour de 1500 euros/m2 en moyenne, auquel les investisseurs ajouteront selon les études préliminaires environ 3500 euros/m2 pour les travaux de réhabilitation. Les prix des appartements, travaux compris, se situent donc dans une fourchette de 250.000 à 600.000 euros. Cependant, grâce aux dispositions de la loi Malraux pour les monuments historiques, les investisseurs pourront déduire le coût des travaux de restauration et les intérêts d'emprunt de leur revenu imposable et ainsi réduire leur impôt.

Investisseur à gros revenus
«Ces dispositifs de défiscalisation permettent de ramener le coût final de l'opération au niveau du prix du marché, environ 3500 euros du m2, avec la valeur patrimoniale du lieu en plus, affirme Patrice Panon. Les investisseurs qui vont acheter ce type de bien disposent de gros revenus qui les situent dans la tranche maximal de l'impôt sur le revenu.» Pendant les premières années, ils devront louer leur appartement avant d'en disposer ensuite comme bon leur semble."


C'est le groupe MINERVE qui en fait la promotion > Le Château des Reines à Montceaux-les-Meaux :
un programme immobilier entièrement classé Monument Historique (1547 - 2007)


Il y a une sorte de cynisme dérangeant à faire de la vente d'un bien historique, public, et partimoine locale. Et on pourrait tout à fait être contre. Hors il s'agit peut-être d'une chance pour ce patrimoine, si on passe outre l'aspect pécunier et spéculatif de l'opération. Que des gens vivent dans des bâtiments (ici des dépendances, il ne s'agit pas du chateau en lui même) qui avaient déjà cette fonction avant, n'est ni scandaleux ni choquant. Et puis c'est leur argent qui servira l'entretien de ce patrimoine. Reste à savoir après ça, si les ruines, le parc, resteront encore accesibles au public ? Je me demande à ce sujet quel est le point de vue de la municipalité et des habitants de Montceaux-les-Meaux. Et celui de la CAPM ?

Avec des "si" on pourrait refaire le monde. Et si le château de Montceaux nous était parvenu intacte aujourd'hui, il est certain que cela aurait eu une incidence sur Meaux et sa région, son histoire et son patrimoine. Hélas la ville n'hérite que de ruines (quand ce n'est pas d'occasions manquées...). A croire qu'elle n'a pas de chance avec son histoire.  Mais que fait-on de ces ruines ?  que fait-on des ruines en général...et de celles-ci en particulier. Ah si l'histoire ne coûtait si cher !


Suite du reportage photo sur le Château de Montceaux. Les dépendances du château sont les bâtiments aux parements de brique, et au toit bâché. La première photo est l'entrée du parc, entre les dépendances à droite et le corps de ferme à gauche (la photo est prise depuis le parc, derrière le porche c'est la route et le village de Montceaux-les-Meaux)






La brique est un élément décoratif important et récurent dans l'architecture de la Renaissance. On en retrouve à Meaux sur la façade du Palais Episcopale (édifice plus ou moins contemporain du château de Montceaux, avec ses fenêtres à meneaux entre autre)



Les photos suivantes montrent les douves et le parc du château...








Rédigé par F.B.

Publié dans #720 Architecture et Patrimoine

Repost 0
Commenter cet article