Budget Primitif : Dépenses d'Investissement (3)

Publié le 14 Janvier 2007

3) Dépenses d'Investissement
On est entré, depuis l'article précédent sur les Dépenses de Fonctionnement, dans le détail du très synthétique tableau référentiel. Cet article sur les dépenses d'investissement, pousse un peu plus dans le détail, puisque cette fois il s'agira de sommes associées à des projets concrets.

Graphique : Dépenses d'Investissement.


Comme je l'ai dit précédemment, la légende du graphique, concernant logement et sécurité n'est pas sure. Donc je ne les commenterai pas.

Que confirme ce graphique sur les dépenses de la ville, et ce par rapport à son pendant sur les dépenses de fonctionnement? Et bien par exemple que la municipalité a choisi de minimiser les dépenses sur les services généraux (je ne sais pas bien de quoi il s'agit). Sur l'enseignement aussi (est-ce compatible avec la création du groupe Luxembourg ? Ou la mise en place de réseau d'aide pour enfant en difficulté scolaire (RAZED) ?). Elle a choisi par contre de dépenser plus pour le social (santé, famille), mais aussi dans le domaine sport et jeunesse. Le système associatif ici, est-il le premier bénéficiaire de ces dépenses?

 

Des chiffres.
Le tableau référent donne comme total des dépenses d'investissement la somme de 20,7 M d'€. Ce montant est considéré comme très élevé par la municipalité. Mais est-ce une bonne chose (?)

2007 : 20,7 M d'€
2006 : 33,9 M d'€
2005 : 21,2 M d'€

Voilà pour le comparatif sur les deux dernières années.

La ville indique encore que ce dépenses d'investissement représentent une dépense d'équipement par habitant de 413 € contre une moyenne nationale des villes moyennes de 274 €. Effectivement il s'agit presque du double. A cela quelques questions se posent : à quel niveau se répercutent ces dépenses ? Et que font les autres villes de l'économie que représente cette dépense sur leur budget ? Cela signifie-t-il juste que le budget de Meaux augmente ? Etc.

 

P.P.I. (Plans Pluriannuels d'Investissement)
Ces investissements relativement important, servent à des projets et des grands chantiers, qui jouent sur l'image de la ville (mais aussi sur la qualité de vie des meldois). C'est par exemple le cas du projet de la future plage, de la passerelle, ou de la Maison Pour Tous. Dans la suite de cet article, je reprends la liste des projets (chiffrés !) que la municipalité a décidé de mener sur l'année 2007. Encore une chose, les projets annoncés peuvent ne pas être tenus par la municipalité. Sans que ce soit d'ailleurs sa faute. Et possiblement, tous les projets ne sont pas cités.

 

Liste des projets en PPI.

- Vidéosurveillance

520 000 €

- Travaux dans les écoles

500 000 €

- Travaux fondations Musée (?)

200 000 €

- Création Ecole Mont-Thabor

260 000 €

- Boulodrome

1 100 000 €

- Piste d'athlétisme du stade Tauziet

1 790 000 €

- Terrains synthétique du stade Corraza

50 000 €

- Travaux d'aménagement handicapés

360 000 €

- Travaux crèches de l'Ourcq et Alembert

1 400 000 €

- Travaux et mobilier Maison pour Tous

570 000 €

- Ingénierie études

150 000 €

- Plan Oxygène et pistes cyclables

150 000 €

- Passerelle et Mail du royal Piémont

1 500 000 €

- Travaux voirie des Hauts de Chantereine

330 000 €

- Maillage tours A

360 000 €

- Aménagement Plage

960 000 €

- Centre Commercial Verrière et Jean Bouvin

650 000 €

- Pôle technique

200 000 €


Sortons 5 minutes des chiffres et intéressons nous aux projets que souhaite lancer ou conforter la ville.

Premières observations sur cette liste. Nous arrivons à un total de 11 050 000 €. Soit environ la moitié des 20,7 M d'€ de dépenses d'investissement.

Concernant les projets en eux mêmes, je ne vous donne que mon avis personnel.
Côté pistes cyclables : je trouve que, pour une ville qui se défend de mener une politique volontariste sur les pistes cyclables, l'investissement prévu est très léger (150 000 euros seulement !) comparé notamment à la création du boulodrome, ou la poursuite de la politique de vidéosurveillance.
Pour ce qui est des travaux des fondations du musée, je subodore qu'il s'agit du musée de la guerre 14/18, qui doit s'installer du coté du monument américain, route de Varredes. Je n'ai pourtant rien vu de projet concernant ce musée.
Pour ceux qui se demanderaient ce qu'est un maillage, on abuse un peu de ce mot. En fait il s'agit d'aménager des espaces verts au pied des tours du quartier A à Beauval (ou de les privatiser peut-être).
Le budget alloué au pôle technique, concerne quant à lui le déménagement du service technique, du côté de Beauval.

 

Dans les d'investissement une partie des dépenses est attribuée à de la maintenance lourde.

- Travaux de bâtiment

1 240 000 €

- Travaux CCQ

229 000 €

- Travaux de voirie / éclairage public /
mises  aux normes et mobilier urbain

1 584 000 €

- Logiciels et matériels informatiques

248 000 €

- Achat de mobilier et matériel

302 000 €

- Achat et réparation matériel roulant (parc auto)

235 000 €

- Espaces verts (arrosage, jardinières,
plantations, réhabilitation patrimoine arboré...)

 68 000 €


Au total 3,9 M d'€ auxquels s'ajoutent différents travaux de voirie pour 1 584 000 €, parmi lesquels :
- Le réaménagement de la rue de la Cave aux Hérons 
- La réfection du carrefour Dunant 
- La réfection des trottoirs rue Barigny 
- La réfection de la chaussée et des trottoirs de la rue de l' Hôtel Dieu 
- La réfection du tapis rue de l'Arbalète 
- La réfection de la voirie et des trottoirs, avec réaménagement, de la place Henri IV 
- L'aménagement d'un pédibus quartier Luxembourg 
- La réalisation de plantation d'arbres, et création d'une piste cyclable avenue Joffre.

 

11,05 M d'€ + 3,9 M d'€ + 1,584 M d'€ = 16,534 M d'€  On arrondira à 16,5 M d'€. Ce qui laisse encore une marge de 2,3 M d'€ pour arriver aux 18,8 M du tableau sous la rubrique investissements, et 4,2 M d'€ pour arriver aux 20,7 M d'€ au total annoncés dans les dépenses d'Investissement.

Qu'y a-t-il dans ces 4,2 m d'€ ? On peut penser à des investissements dans des manifestations du style Foire d'Automne, ou Muzik'elles... Mais là encore le détail manque !

 

 

Et s'en est fini de l'étude des dépenses ! Passons aux recettes. 

Rédigé par F.B.

Publié dans #330 Economie - Commerce

Repost 0
Commenter cet article