Compte rendu du conseil municipal du 20 décembre 2006

Publié le 27 Décembre 2006

J'ai un peu tardé à faire ce compte rendu. Circonstances particulières oblige sur lesquelles je ne reviendrais pas. Donc ! Qu'y a-t-il eu de beau, de neuf, d'intéressant de dit au cours de ce conseil ? Et bien pas mal de choses, malgré une séance un peu ennuyeuse et en longueurs. A ce sujet j'ai du partir avant la fin de la séance (au 41eme point, sur les 50 abordés ce soir là). Bah, je ne pense pas avoir raté quelque chose d'important.

 


Ce qui fut l'information la plus polémique de la soirée fut la présentation par la majorité du "très favorable" rapport de la cour des comptes, qui retient l'excellente santé financière de la ville. Un très bon point pour la municipalité de Jean François Copé, à qui je reprocherais de ne pas communiquer assez sur ces résultats. Il est dommage de ne pas mettre en avant ce point fort. C'est peut-être ce qui a semblé "suspicieux" à Patrick Mavré, élu de l'opposition, bien en peine pour argumenter sur quelque chose qui semble en tout point inattaquable. Allant même vers le hors sujet en déclarant : "cette ville est riche grâce à ses pauvres"[...]"ces mêmes pauvres que l'on chasse". Patrick Mavré prétendant par là que la superbe santé économique de la ville était due aujourd'hui non pas à la bonne gestion de la municipalité, mais aux subventions d'Etat. Pas forcément une déclaration fausse ! Mais pas vraie non plus, je pense, en la circonstance... Et puis si subventions il y a, je les pense méritées (vu l’histoire de la ville), et elles sont aussi à ajouter au crédit de la municipalité, qui à su les amener.

 

 


Voilà pour ce conseil. Pour les petites informations notables, veuillez vous reporter aux « brèves de conseil ! »


Et en parlant de subvention, l'annulation de celle destinée à la rénovation urbaine de 41 logements a fini par revenir sur le tapis ce soir là. La gauche toujours campée sur ses positions, se retrouvait face à un Jean François Copé va-t-en-guerre pour aller combattre l'injustice et bouter le sectarisme politique hors de la Région... si si, comme j'vou’l'dit !  lol


L'autre information majeure de ce conseil, a été l'annonce du budget primitif de l'année 2007.
Et là j'avoue que j'ai été agréablement surpris de voir projeté une série de visuels assez pertinents. Bon, même si ils reprenaient développés en grande partie les visuels du débat budgétaire du conseil précédent, le public et les élus ont eu droit a des graphiques, des camemberts, des comparatifs, et quelques illustrations aussi : dont une image 3D de la passerelle a venir entre la gare et le quartier Luxembourg (image présentée dans le numéro de la Marne de cette semaine).
Enfin des documents que je m'attends toujours à voir diffusés auprès de tous les meldois ! Ce serait bien. Si les services de la mairie veulent bien me prêter la présentation de la dernière fois, je leur en serais vraiment gré ! Ce qui me permettrait de vous montrer des choses plus présentables que les photos des projections que j'ai pu réaliser...

Rédigé par F.B.

Publié dans #350 Conseils Municipaux

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Les Réactionnels de Gauche 29/12/2006 11:22

Merci de cette précision! L'eau, c'est un de mes nombreux dadas et je ne comprends pas qu'un objectif de la gauche ne soit pas la création d'une compagnie nationale, avec unification des prix sur tout le territoire (la solidarité devant jouer) et à même de réaliser les investissements gigantesques qui attendent, de même qu'une politique de tarification écologique et sociale (par exemple, progressive avec une base à prix très réduit) qui diminuerait les gaspillages et assurerait le minimum aux plus défavorisés. Il est vrai que quand on privatise EDF...

F.B. 29/12/2006 18:36

Il est bien ce blog quand même... on apprend toujours des choses ! :-D

Artur Jorge BRAS 29/12/2006 00:13

Pour répondre à un commentaire précédent, la gestion du service des eaux (et de l'assainissement) est gérée directement par la ville via une régie municipale. C'est donc une gestion publique, l'équipe Copé n'ai jamais revenu sur cette situation et tant mieux, car à Meaux, les habitants peuvent profiter d'un prix très raisonnable (autour de 2 € le mètre cube, soit bien inférieur aux communes comparables à la notre).
Donc pas de risque d'avoir des "rapports troubles" avec les politiques ... et pas de risque de privatisation. De droite ou de gauche, les élus de Meaux défendent tous cette situation.

Les Réactionnels de Gauche 28/12/2006 16:11

Citation. [Si les services de la mairie veulent bien me prêter la présentation de la dernière fois, je leur en serait vraiment gré ! Ce qui me permettrait de vous montrer des choses plus présentables que les photos des projections que j'ai pu réaliser...]Un argument de plus en faveur d'un journal en ligne réactualisé en temps réel, en plus du journal papier - voire se substituant à lui pour ceux qui déclarent expressément vouloir s'en passer!

Les Réactionnels de Gauche 28/12/2006 16:08

Il y a tant de communes bobo en Seine & marne qui pourraient manifester leur solidarité à l'égard de ces pauvres que l'on adore... mais toujours de loin! Ils n'ont qu'à en prendre quelques uns! Je l'ai déjà dit, je persiste et je signe: 50% de logements sociaux pour une ville c'est trop, surtout vu la manière dont ils sont concentrés: car en fait nous avons deux villes, à Meaux. ***************************Finances publiques? on pourrait quand même parler du montant hallucinant de la taxe d'ordures ménagères. Et puisqu'on parle d'eau, déplorer que dans une ville en bordure de fleuve, on ne programme pas, du moins dans les nouveaux quartiers, un réseau séparatif pour ne pas arroser, laver, entretenir, à partir d'eau potable. Question: quelle est la compagnie gestionnaire, sachant qu'en France elles entretiennent toutes (facile, elles sont trois) des rapports troubles, voire incestueux, avec les pouvoirs politiques de quelque bord que ce soit? Chaque remunicipalisation a entraîné une reprise des investissements, une amélioration de la qualité et une diminution des prix! A quand la fin de la concession?