D'une image non commentée...

Publié le 29 Novembre 2006

En me balladant sur Youtube, j'ai trouvée une vidéo. Chose normale, oui mais... J'ai hésité assez longtemps à la diffuser sur Meaux (le blog). Et pour l'avoir visionné un bon nombre de fois, je continu de m'intérroger sur le contenu de ces images. Juste parce qu'elles ne sont pas anodines, et surtout pas commentées... Elles pourraient passer sur un journal télévisé à 20h. Elles pourraient être l'objet d'un post sur le blog d'un jeune de banlieue. Elles passent maintenant sur Meaux (le blog). Je me demande même si ce n'est pas une erreur. Où est l'objectivité de l'image? Où commece la subjectivité ?

Les images qui suivent "auraient été" tourné à Meaux :


Rédigé par F.B.

Publié dans #010 Blog

Repost 0
Commenter cet article

AÏCHA 08/06/2007 13:16

ILS SONT LACHE SES  DELINQUANT A CE PRENDRE AU FORCE DE L'ORDRE CAR CE METIER LA  IL FAUT IMPERATIVEMENT LE RESPECTER CAR ILS RISQUENT LEURS VIES TOUT LES JOURS POUR LES CITOYENS

Les Réactionnels de Gauche 30/11/2006 16:46

Diffuser oui, bien sûr, mais pas de façon "brute", dirais-je. Avec commentaires et en marquant sa désapprobation (litote) en la resituant dans le contexte. Oui, il y a des raisons d\\\'exprimer une révolte, non ce n\\\'est pas la bonne méthode.Oui, il arrive que des policiers dérapent, mais le corollaire c\\\'est "qu\\\'en face" ça dérape souvent aussi. Dans la plupart des villes brésiliennes, une scène pareille se serait terminée par quelques morts... parce que les flics auraient tiré, sans sommation, pour sauver leur peau.Veut-on vraiment en arriver là en France?

F.B. 04/12/2006 15:08

Ce qui me frappe dans cette vidéo "est" son coté brut. Elle ressemble tellement aux images diffusées dans les média : une action très courte (et suffisament longue pour que l'on soit pris dedans), et sans début, sans fin. Qu'est-il arrivé ? On n'en sais rien ! On est spectateur incompétent à commenter, sinon à exprimer l'émoi devant la violence des images. Seuls ceux qui ont tourné l'image, ceux qui étaient dans l'action pourraient expliquer.Je ai bien dit "cette vidéo aurait été tournée Meaux". Rien ne le prouve. Seulement c'était la légende qui était associée à cette vidéo. Je pense que l'on pourrait identifier facilement le bâtiment montré en arrière plan pour savoir. Au fond ce n'est pas le but de ces images.  Et ce n'est pas pour ça que je les ai mis.Ma démarche est de faire réfléchir à ce que l'on nous montre. Et comment y réagir. Je voulais cette vidéo vierge de toute subjectivité. Et pourtant au fond ce que j'y voie m'inquiète aussi... Maintenant j'aimerais que l'on me dise ce qui s'est passé..... Correction, cette image a été tournée au Mureaux et non à Meaux. Je viens de le découvrir (à la date du 15 février 2007). Celà ne change en rien les commentaires fait précédement, et c'est pour ça que je laisse cet article en ligne. Plusieurs versions plus longues, de ces image sont visibles sur youtube.

L\\\'écclesiaste 30/11/2006 13:53

Effectivement , il me semble que cette vidéo ait été tourné à Meaux ...
Mais elle pourrait tout aussi bien provenir de n\\\'importe laquelle des cités de France & de Navarre , en cette trouble période où une frange de notre société se désolidarise de l\\\'autre !
La religion , le chômage , la perte de valeurs , la non-foi en l\\\'avenir , le cynisme de la société de consommation , l\\\'hypocrisie des hommes (femmes ..) politiques , y sont bien évidemment pour beaucoup ...
La haine était-il un film prémonitoire ? Force est de constater que oui !
Pour revenir au sujet de cette vidéo , on ne sait rien du contexte , si ce n\\\'est une (ou 2 ) voitures des forces de l\\\'ordre assaillient par des hordes de ... "jeunes des cités" !
L\\\'interprétation peut revêtir bien des formes , selon notre façon de voir les choses ... Cela n\\\'apporte pas grand chose de plus au débat , si ce n\\\'est de l\\\'huile sur le feu d\\\'un incendie déjà conséquent !
L\\\'issue de tout ceci sera funeste pour ces jeunes "sauvageons" ( dixit JP Chevénement ) de la société , je le crains et le redoute ...