Architecture : l'Hôtel de la Sirène

Publié le 2 Septembre 2006

 

 


Au 33 de la rue du général Leclerc, se trouve un portail monumental, assez élégant. Une porte cochère menant dans une petite cour, donnant sur un ancien hôtel : l'Hôtel de la Sirène.


Aujourd'hui occupé par des appartements (comme l'Hôtel Macé-Montoury, rue Saint Remy), ainsi que par des cabinets médicaux, le bâtiment, ancien Hôtel particulier (construit en 1740 pour un notable de la ville), devenu hôtel pour les voyageurs de passage à partir de la Révolution, est typique de l'architecture du XVIIIe siècle. Sa décoration reste assez sobre malgré un beau masque de triton prés de son entrée.

 

 

Son nom d'Hôtel de la Sirène, rappelé encore il y a quelques temps par une enseigne représentant une sirène, et aujourd'hui disparue (dommage!), dévierait de son ancien nom: l'Hôtel des 6 Reines (certainement déjà un jeu de mot littéraire), lui même en référence à un autre hôtel de Meaux : les 3 Rois, et une enseigne : la Sereine, nous indique le dictionnaire topographique des rues de Meaux.

 

 

Il fut occupé successivement par les allemands pendant les guerres de 1870, et 1940, puis par les américains à la libération. Il reçu Edouard Herriot, et même notre actuel président Jacques Chirac !



Je vous encourage à aller jeter un coup d'oeil - en toute discrétion bien sur, il s'agit d'une propriété privée - à l'intérieur de cette cour. La vue de la cour sur la rue par le grand porche est originale. Si vous poussez un peu plus loin derrière le bâtiment, vous aurez une assez jolie vue sur la rotonde en pavé de verre du parking en silo du Match ! Cette rotonde est aussi visible depuis le bout de l'impasse du Tan. On regrettera cependant la façade arrière de l'hôtel, rénovée en 1987, mais de peu d'intérêt.


 

 

 

Rédigé par F.B.

Publié dans #720 Architecture et Patrimoine

Repost 0
Commenter cet article