Art urbain : Mon cul ! (les petits chefs)

Publié le 26 Août 2006

Quoi ou qui représente cette étrange créature de pierre ? Et dans cette position pour le moins obscène ! lol.

Pour ceux qui en douteraient c'est bien de ce cul là dont je parle dans le titre de ce post.

Située rue Bossuet, face a la cathédrale, près du cabinet d'architecture, cet étrange petit bonhomme (un moine il me semble), a quatre pattes et la robe de bure remontée, exhibe son popotin bien haut ! Attend-t-il de se faire fesser? Ou défèque-t-il ? Ou bien veut-il choquer les dames?
Cette sculpture au message sans nul doute grivois et humoristique, m'a toujours fait rire. Quel sculpteur facétieux a pu un jour commandité ce personnage irrévérencieux envers les hommes d'église ? Et pour qui? Aujourd’hui il guette la impassible sur son muret, les fesses levées bien haut, mais tournant le dos a la rue... dommage, peut-être que si elles étaient tournées vers la rue elles seraient devenu un porte bonheur des meldois : "frottez mes fesses ma bonne dame, il en sortira peut-être un génie !" lol...

Alors pourquoi avoir sous-titré ce post "les petits chefs" me demanderez vous? Et bien c'est une suite de rencontres pas forcément joyeuses, de personnes à qui je trouvais amusant d'imaginer leur décerner un prix et qui m'y a amené ! De quel prix s'agit-il, me demanderez-vous à nouveau ? Et bien le petit chef d'or, dont la forme pourrait prendre celle de ce personnage aux fesses arrogantes levées bien hautes ! (D’où le fait d'en parler dans ce post), est destiné à tous "les petits chefs" (c'est logique non!)

Les petits chefs en question n'ont bien entendu rien à voir avec de quelconques cuisiniers en culotte courte. Ceux à qui je pense se trouvent plutôt là ou il y a possibilité pour eux de faire agir le peu de pouvoir qu'on leur à conférer, en abuser bien entendu, et certainement y prendre beaucoup de plaisir ! On a tous été en face d'un petit chef au moins une fois : le gendarme de la route qui vous retiens une demi heure en vous sortant le grand jeu (ballon, papier...) alors que vous êtes pressé (vous met une amande pour avoir dépasser de 2 Km/heure la vitesse autorisée) est possiblement le cas le plus fréquent... Tous les postes avec des amandes à la clés, postes ou le zèle fait des ravages, sont en général bien pourvu en ce genre de personne : contrôleur des transports en commun (hum petite dédicace aux contrôleurs des bus Marne et Morin...), contractuel(le)s, police municipale... et puis partout là où vous avez un supérieur qui sous prétexte d'une journée ratée, d'une vie ratée (? bien qu'il soit probablement persuadé d'avoir réussi), par plaisir sadique ou frustration, va vous faire subir ses mauvaises grâces avec une joie très dissimulé mais certainement la. Public, privé, à la maison, vous avez peu de chance d'y échapper, le petit chef est partout. Bref, en passant sur les détails, et sans viser une personne, l'occasion d'épingler cette mentalité de m***** et d'offrir à cette caste si spéciale ce "petit chef d'or" ! (Lé beau non ? lol... bon voila c'était mon coup de gueule, retour au fil du blog).

Rédigé par F.B.

Publié dans #730 Art Urbain

Repost 0
Commenter cet article

77online 28/08/2006 15:37

C'est curieux car, ayant habité quelques temps Place de la Cathédrale, je n'ai pas le souvenir de ce moine. A l'époque d'ailleurs, il n'y avait, sauf erreur, pas de Cabinet d'Architecture, mais un institut de beauté Phytomer (je crois). La question reste donc de savoir depuis quand cette "chose" est-elle là et qui l'y a placé. Meaux (le blog) va-t'il mené l'enquête?Voilà, c'était ma petite contribution pour vous souhaiter la bienvenue dans la blogosphère locale et citoyenne!

Khrist 26/08/2006 17:44

Un moine grivois? Ca me rappelle Les Contes de Canterbury de Chaucer. Je te le conseille. Question moine et grivoiserie, c\\\'est exactement ce qu\\\'il te faut. Et ton article m'y a fait penser!!!