Architecture : Phénix Concept House (partie 2)

Publié le 13 Juillet 2006

Phénix (premier constructeur en France) est sans doute le premier à vouloir intégrer ces innovations dans un tout nouveau concept de maison individuelle. Et c’est à Meaux, sur le site Domexpo (zone commerciale de Mareuil les Meaux) que Phénix a choisi de faire construire son prototype.
Soucieux de renouveler l’image du groupe, afin de séduire une clientèle plus jeune (jusqu’à présent très marquée « ouvrier »), le constructeur de maison s’est adjoint les service de l’architecte Jacques Ferrier pour repenser totalement son concept de maison. 

 


Conservant le principe constructif acier-béton mis en place par Phénix, 60 années auparavant, l’organisation des espaces intérieurs de la maison est complètement repensé. Et c’est l’image du loft qui vient en premier à l’esprit en découvrant l’intérieur de la maison. Plus de couloir, mais une circulation autour d’un bloc sanitaire au rez-de-chaussée, créant un gain d’espace non négligeable. Et puis l’ouverture d’une double hauteur dans le plafond du premier niveau, qui si côté « gain d’espace » (praticable s’entend) ont peut se demander si un étage plein n’aurait pas été plus satisfaisant, côté volume, qualité de l’espace et luminosité, est vraiment plus que plaisante.Le niveau principal accueille donc une cuisine à l’américaine, ouverte sur le salon/salle à manger/entrée, dos à la salle de bain et les sanitaires. Un vaste salon peut accueillir un espace chambre supplémentaire.

 

 

 

 
A l’étage une mezzanine, pièce plus ou moins défini et accueillant un minuscule bloc sanitaire (digne d’un hôtel première classe), dessert deux petites chambres. 
 

 

 

L’espace principal du salon se prolonge par une verrière accrochée au corps principal de la maison comme un « jardin d’hiver ». Cette verrière devient articulation vers une partie annexe de la maison destinée à prendre en compte l’évolution de la famille (enfants qui grandissent, personne âgée a charge, etc.…) 

 

 


Ce prototype au prix de base de 100 000€, très attractif, voit son prix décoller avec l’ajout d’un tas d’option qui vont du revêtement de toiture ou de façade, à la mise en place de panneaux solaires pour le chauffage de la maison. L'extension peut se faire plus tard (avantage du procédé).    



Les arguments de qualité des espaces et l’image d’innovation que renvoie le prototype, si ils sont indéniables et pertinents quand ils sont présentés par rapport à ce qui se fait dans la construction de maison aujourd’hui, ces mêmes arguments pèsent beaucoup moins lourd quand on sait que tout a déjà été exprimés et expérimentés (et de façons plus justes) à travers des projets d’architectes, antérieurs (je pense notamment à « la maison Icône » du groupe Périphérique datant s’il y a quelques années).

Et puis en y regardant de près, beaucoup de détails me dérangent. Si les espaces communs ont des dimensions généreuses, les espaces de services (salles d’eau, salle de bain) et puis les chambres surtout sont étriqués. La concept house, de plain-pied, ne présente pas de garage (fait-il parti des « suppléments », de même qu’un éventuel sous-sol ?). Et aussi charmante soit l’idée de cette extension, a-t-on pris en compte la longueur totale que prendrait la maison, bien supérieure au modèle standard. L’espace n’étant pas une donnée élastique, si on souhaite augmenter l’espace de la maison, alors on a une maison plus grande, ça semble logique ! Le même problème s’est posé à Jean Nouvel pour son projet de logements sociaux Nemausus (à Nîmes) pour lequel il voulut plus d’espaces, et qui ne pu faire sans faire plus de surface !


L'autre problème tient au style de vie auquel renvoie l'espace du loft. L'accent est mis sur les espaces communs au détriment des espaces d'intimités. La maison est parfaite pour un couple sans enfants ou avec de jeunes enfants. Le prototype s'adapte déjà moins à une famille nombreuse. Le modèle de la colocation aujourd'hui très répandu peut aussi ne pas vraiment s'adapter au concept. Cette maison ferait par contre une excellent résidence secondaire !

Enfin je vous conseille vivement d'aller la visiter par vous même (puisqu'elle est la pour ça!) et vous faire votre propre idée, tout en expérimentant un vrai projet d'architecture ! ;-)  

Rédigé par F.B.

Publié dans #720 Architecture et Patrimoine

Repost 0
Commenter cet article