Les couleurs sortent (pavoisons !)

Publié le 10 Juillet 2006

Juillet. Les plages se couvrent de parasols multicolores. Les filles y exhibent leurs peaux halées sous leurs bikinis chamarrés. "Le soleil donne" (chanson connue), et tout le monde ose les vêtements aux couleurs de cet été ; choisies il y a déjà longtemps par des "tendanceurs" qui font la pluie et le beau temps sur la mode. Et puis il y a certaines couleurs qui échappent à toute mode. Le 13 juillet prochain à la nuit, le ciel de France s'illuminera de "bel'rouges" ou de "bel'vertes", pour le plaisir des petits et des grands (comme moi-même). Et puis le lendemain viendront les cocardes et les fanions et les drapeaux. Le Bleu. Le Blanc. Le Rouge. Les couleurs de la Nation. Les couleurs qui descendront la plus belle avenue du monde. Feront le salut devant Jacques et Dominique. Puis s'effaceront comme une trainée de fumigènes derrière la patrouille, fierté de notre armée.

Tous derrière le Bleu, le Blanc, le Rouge. Comme le Black, le Blanc, le Beur, d'un slogan très années 80. Comme aussi une flamme sur laquelle on pisse. Les trois couleurs unissent, fédèrent. Mais parfois je me demande si les raisons qu'ont leur donne de fédérer sont bien les bonnes.

Est-ce que le maquillage est bien porté ? Il finira par fondre sur les visage sous la sueure, sous les larmes de joie, de peine ou de colère. Le supporter le sait. Et le citoyen? Tout est donc question de couleur? 

Rédigé par F.B.

Publié dans #100 Questions de Société

Repost 0
Commenter cet article