Développement durable : la démarche Agenda 21 à Colombes

Publié le 10 Décembre 2008

A Meaux, vous savez que l'on a le Conseil du Développement Durable pour s'occuper de la réflexion à propos du futur Agenda 21 de la ville. Pour faire un parallèle, voici la démarche dans laquelle s'est lancée la ville de Colombes. Si, sans doute, le fond reste le même (études, diagnostique, propositions, etc), la communication autour des propositions pour l'Agenda 21 elle, passe aussi par un blog ! > AGENDA21 Colombes 

Alors la ville est dirigée par un maire socialiste... je préfère prévenir de suite que ce n'est pas la logique politicienne que je souhaitais relever ici. Qu'on ne me taxe pas de prosélytisme ou de faire encore de l'opposition à la municipalité (je rappelle qu'il y en a une "opposition" pour remplir cette fonction), mais je tenais à souligner l'absurdité de la démarche de la ville, dans son goût du secret et des commissions.
Alors après, chacun est libre de faire comme il l'entend. Mais la communication sur les sujets du développement durable me semble vraiment au cœur de la démarche. Et elle est possible, la preuve. Or à Meaux on n'en n'est pas là. C'est dommage. Elle a les moyens de le faire. Enfin je suppose que la Commission du Développement Durable a les moyens. Pourquoi est-ce qu'elle ne le fait pas ? Je ne comprends pas.

Je vous renvoie au SITE PORTAIL DES DEMARCHES AGENDA 21 pour en savoir d'aventage. A vous sigaler une petite choses : c'est que Meaux ne figure pas encore sur ce site (Trilport oui, et ce depuis 2005 !). Et que de mon point de vue - je l'avais déjà exprimé ici - un Agenda 21 pour Meaux est déjà une chose dépassée avant même d'avoir existé. C'était un Agenda 21 pour la Communauté d'Agglomération qu'il aurait fallut lancé (et pourquoi pas sur la base du travail de la commune de Trilport ?).

Rédigé par F.B.

Publié dans #550 Développement Durable - Ecologie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Benjamin 14/12/2008 17:24

Pour revenir à la communication, il me semble qu'une ville de la taille de meaux pourrait s'offrir un spécialiste en la matière, et cela quelle que soit la tendance du maire en place.Parce que c'est vrai que c'est à pleurer, tellement elle est pitoyable. Et je parierais que si la sociologie électorale était telle que le maire se sentirait menacé (il faudrait pour cela qu'il ait une opposition qui communique également, ce qui n'est pas le cas), il y a longtemps que ce secteur serait traité correctement. J'ai bien parlé de communication municipale et non de communication politicienne. Un élu intelligent sait respecter la démocratie et ne pas confondre, il sait également qu'en agissant ainsi, outre la morale respectée, il ne se dessert pas, loin de là. Si j'ai bien compris, des gens désignés on ne sait comment sur on ne sait quels critères (un peu comme les tontons macoutes qui vont quadriller la ville, sous l'appellation plus civilisée de "référents de proximité") vont travailler dans des ateliers qu'on ne connaît pas non plus, sur des sujets qu'on ne connaît pas non plus. Les commissions extra municipales au sens large, en démocratie, il y en a de deux genres: on fait plancher des experts au nom de leur compétence et en veillant à ce qu'ils traduisent en langage clair le résultat de leurs cogitations.Ou bien on fait plancher les citoyens sans exclusive.Ensuite, c'est la représentation démocratique - à savoir les élus - qui décident. le gouvernement des experts, c'est la synarchie, forme insidieuse mais incontestable de dictature; le gouvernement par "les gens" (sauf dans de petites communautés) qui n'ont pas plus de représentativité que ceux qui ne se sont pas exprimés faute de temps, d'envie, de caractère, etc., c'est la démagogie.Le système décrit par fabien, c'est le gouvernement par la majorité municipale, avec un habillage pseudo démocratique visant à faire croire que.

David DOUSSET 11/12/2008 19:06

Je ne vous donne pas le programme. Je voulais simplement vous dire que pour le moment les ateliers ne se sont pas réunis et par conséquent les membres du Conseil n'ont pas pu échanger leurs avis, leurs réflexions et participer à une démarche pragmatique. Mais nul doute que chacune et chacun a déjà des idées sur la ville et des projets à mener en matière de développement durable.

F.B. 11/12/2008 19:33


LOL... je ne sais plus quoi vous dire. Pour ne pas répondre vous êtes très fort. Pas répondre ou répondre à côté... un vrai langage de politicien ^^ (c'est ça qu'on appelle la langue de bois, non
?). Vous savez très bien que ce n'est pas ce que je cherches ici. Et quitte a ne pas répondre, autant ne pas laisser de commentaire. C'est ridicule.


David DOUSSET 11/12/2008 13:24

Petite info en passant: concernant le Conseil du Développement Durable, les ateliers thématiques prévus en décembre seront mis en place courant janvier. C'est à ce moment-là que le travail de réflexion et de proposition commencera vraiment.

F.B. 11/12/2008 18:25


Très bien... mais on a besoin d'attendre quoi exactement pour pouvoir exprimer des idées à propos du développement durable ? de l'écologie ? de la ville ? Je ne comprends pas. Les membres du
conseil n'ont donc pas d'avis, pas d'idée, pas de subjectivité...
Sur ce blog, ce n'est pas le sujet principal mais vous pouvez trouver déjà une quinzaine d'articles depuis 2006 (voir > http://i70.servimg.com/u/f70/13/00/50/14/exconc12.jpg) liée à la question du développement durable. Il n'y a aucun membre du conseil qui
aurait ce genre de démarche ? Il n'y en a aucun qui écrit dans un journal ? dans un Forum ? qui s'implique dans la vie associative ? qui témoigne ? et dont on pourrait lire le témoignage ? ou qui
souhaiterais s'exprimer ?

Je ne sais pas si on se comprends vraiment monsieur Dousset. Ca fait plusieurs fois que vous intervenez et que vous répondez à côté du sujet. Est-ce moi qui m'exprime mal ? Ou alors nous ne sommes
pas sur la même longueur d'onde, nous ne parlons pas de la même chose. Je ne veux pas savoir le programme de la commission développement durable.

A côté de ça, c'est sans doute très bien de dire "on va faire"... mais c'est encore mieux de faire. Et ce n'est pas le très pragmatique Jean François Copé qui me contredirait. Si ? ^^


Annie 11/12/2008 06:04

Sur le site Agenda 21 je lis: "Trilport, commune de seine maritime"...A part cette anecdote, je pense que le conseil municipal de Meaux a une particularité: son maire a une fonction à Paris qui semble-t-il ne permet pas à la communication municipale d'être claire (pour ne pas faire de vagues?).

F.B. 11/12/2008 11:12


Oui, ils ont fait une erreure. Ils ont du confondre Trilport avec le Tréport ^^. Pourtant il n'y a ni mer ni falaises à Trilport...

Je ne comprends toujours pas comment la communication à Meaux puisse être si médiocre avec un maire si attaché à la chose médiatique. Qui porte encore en ce moment la commission sur le devenir
de la télé publique. Jean François Copé est sans doute à la pointe et très attentif en ce qui concerne sa propre communication de politicien, mais Meaux est à la ramasse. A savoir si
c'est voulu ? C'est aussi aux habitants d'être plus exigeant. Il y a une attitude qui est consternante, que j'entends souvent : "bah on est pas au courant !" mais les gens ne font
pas l'effort non plus de se renseigner. Ils attendent que l'information leur tombe toute prête. La communication ça marche dans un échange. Mais ça ne devrait pas empêcher la mairie d'être
dans une attitude de proposition : elle a par exemple voulu lancer il y a de cela peut-etre un an un blog lié au point information travaux de la Rénovation urbaine... il a tenu quelques jours avant
de disparaître. C'est dommage. Blog, internet ne sont pas une fin en soi bien entendu, il existe d'autres media.


Sur cette question de la commission du développement durable et de l'Agenda 21 c'est l'initiative des gens, à parler de ces choses, que j'attends. Pas forcément celle de la Ville.