Conférence-concert sur les musiques électroniques, demain samedi 6 décembre

Publié le 5 Décembre 2008

Souvent, le centre culturel Luxembourg accueille des manifestations du type concerts, conférences, projections, et qui hélas passent complètement inaperçue. Alors qu'elles sont souvent très intéressantes. Et gratuites !
Et ça risque d'être encore le cas demain, pour une conférence concert sur les musiques électroniques par le duo Total RTT > http://totalrtt.musicblog.fr/ Sur scène c'est un DJ et un saxo qui expliquent "l'histoire de la musique électronique".
Le site, dont je viens de vous donner l'adresse, ne semble plus mis à jour depuis 2006, c'est dommage, mais pas bien grave. Il présente le porjet et le groupe (voir ci-dessous la présentation de la conférence).

La conférence se passera dans la salle du manège, à partir de 16h. Pour mémoire, la salle du manège, située à R-1 du hall de la médiathèque, c'est 107 places... et il y en a apparement encore beaucoup de libre pour la conférence de samedi. Normalement il est conseillé de réserver auprès de la médiathèque. Mais je pense que vous pouvez tenter d'y venir samedi directement.

Voilà, l'information est passée. J'y serais très certainement ;-)



PRESENTATION ET CHRONOLOGIE GENERALE  DE LA CONFERENCE (repris du site Total RTT )

- Présentation de notre duo.
- Présentation du déroulement de la conférence.
- Nous souhaitons aborder et développer cette conférence dans un mouvement d’aller et retour historique, dans le présent et le passé des principaux artistes électroniques cités.
Dans chacun des pôles, l’idée est de remonter et de descendre dans les généalogies des pays, des DJ, des producteurs, des styles, des labels, etdes époques.
L’image la plus organique de notre re-présentation se rapproche du geste d’avant en arrière du scratching d’un DJ sur une platine vinyle.
- Diffusion de deux vidéos du groupe KRAFTWERK, Autobahn.

INTRODUCTION, LES PRECURSEURS :
- Les premières musiques répétitives, influences des sons et des bruits de la vie courante sur les compositions.
- Erik Satie, argumentation et écoutes d’extraits des musiques d’ameublement, avec carrelage phonique, et des vexations.
- Luigi Russollo, description de l’art du bruit.
- John Cage, argumentation et écoute de Credo in us.
- Pierre Henry, écoute de Psyché Rock.


1ER POLE, LES ETATS-UNIS, DETROIT, LA MUSIQUE ELECTRONIQUE NOIRE :
- Historique, jazz, soul, funk, disco, house, électro.
- Détroit : Des années 1950 à 1960 : Le label Motown, Les suprêmes, Stevie Wonder, écoute de Atomic Dog de Georges Clinton, les Stooges, MC 5.
La trinité des DJ des années 80, avec Juan Atkins, écoute d’extraits de Cybotron avec R 9, Derrick May, écoute d’extraits de String of Life, et Kevin Saunderson, écoute d’extraits de Big Fun.
Détroit et la 2ème génération de DJ’s : Underground Resistance, écoute des UR 1 2 et 3, et de Journey of the dragon, Jeff Mills, écoute de The bells, et Carl Craig.
Chicago, New York, le jazz électrique de Miles Davis de 1969 à 1974, la musique house, Marshall Jefferson,écoute de Move your Body et Donna Summer, écoute de I Feel Love.
- New York : Musique industrielle et musique classique et jazz, Suicide et Alan Vega, écoute de Juke Box Baby, Steve Reich et Piano phase, John Cage. L’influence du Gospel et de la musique noire.
- Diffusion d’une vidéo interview de Mad Mike et de Derrick May dans Global Tekno.
- Démonstration de la Roland TB 303,par DJ Yzwalito, enchainée sur un mix de notre duo, reprenant différends disques de Détroit cités.


2EME POLE, L’EUROPE : KRAFTWERK et l’Allemagne, WARP et L’Angleterre, LAURENT Garnier et La France.

A : DEVELOPPEMENT : KRAFTWERK ET L’ALLEMAGNE.

- Kraftwerk : Présentation et style, le groupe phare de la musique électronique, culture et modernité, musique funk et répétitive,images et affinités électives, avec Computer world et Trans Europe Express, discographie jusqu’à Minimum Maximum.
- Diffusion de vidéos de Kraftwerk, Music Non Stop et Pocket Calculator.
- La nouvelle filiation : La musique minimale, le label Bunker, M5 et Basic Channel, Legowelt, Orgue électrique.
- Vidéo interview du manager du label Trésor.

Mix de notre duo, avec de la musique minimale allemande reprenant différends disques cités (dont Numbers de Kraftwerk et M5).

B : DEVELOPPEMENT : WARP, L’ANGLETERRE, LA MUSIQUE INDUSTRIELLE, LA FRANCE.
- Popularisation, intellectualisation et commercialisation de la musique électronique, radicalisation et musique industrielle.
- Les précurseurs : Throbing Gristtle et Genesis P. Oridge écoute d’extraits de Hamburger Lady.
- L’hacienda, Ibiza, une culture plus commerciale du package, le Summer of love.
- Diffusion d’un clip d’Autechre.
- Aphex Twin et l’importance et la radicalisé du label Warp, écoute d’extraits de Bucephalus Bouncing Ball, LFO, écoute d’extraits de Psychodelic, la Drum’n Bass, écoute d’extraits de Ed Rush and Optical.
Diffusions de vidéo d’Aphex Twin WindowLicker, interview de Mark Bell.
- Laurent Garnier, grand découvreur de DJ, écoute d’extraits de Moonbeam, la French Touch, extraits de Ferrari de Alex Gopher.


3ème POLE, EMERGENCES DES STYLES ET CONTEXTE SOCIAL, INTERNET.
- « Les problèmes artistiques de la musique ne sont pas, ne sont plus d’ordre exclusivement musical, mais avant tout d’ordre social ».
- John CAGE
- Reprise géographique des musiques électroniques
- La fin des usines Général Motors et la paupérisation à Détroit.
Diffusion d’une vidéo de Derrick May.
- Les raves party, Ibiza, La route du Bacalào.
- Free parties, mouvement ouvrier, la crise industrielle et post Tatchèrisme.
- House : Black et gay.
- L’Allemagne et la chute du mur, la réunification dans les clubs.,
- Alvin Toffler, Future Shock. Hakim Bey et les taz.
- Free parties, clubbing et festivals.
- Internet, le copyright et le copyleft, le dadvsi.
- Les Net Labels.
- Diffusion d’une interview de Mad Mike.


Nous proposons de mettre à la disposition des personnes intéressées, une bibliographie et une discographie sélective des artistes électroniques cités.

A la fin de chaque pôle, prévoir si possible et selon l’importance du lieu de la conférence, un micro pour les questions, les réactions et les interrogations du public.

Dossier présenté et préparé par Daniel Brothier et Frédéric Leyreloup.

Rédigé par F.B.

Publié dans #020 Agenda

Repost 0
Commenter cet article