Foire d'automne de Meaux 2008

Publié le 7 Novembre 2008

Pas eu le temps encore de revenir vraiment sur la dernière édition de la Foire d'Automne. J'ai bien sur des petites remarques à faire à son sujet. Dont une bonne partie que je partage avec celles dites dans cette lettre ouverte que m'a fait parvenir Monsieur André Moukhine-Fortier, et dont j'ai fait une copie sur le FORUM > à lire ici  Mais voila, pour l'instant pas trop eu le goût (l'envie, le temps...) de raconter tout ça.


Bon, pour faire court je retiens deux choses de l'édition de cette année :
- D'abord que globalement c'était moins bien que les années précédentes (manque d'animations, mauvaise organisation persistante, des stands, des espaces d'exposition dans la ville...), et ce malgré une fréquentation toujours en hausse au dire des organisateurs (sur quelle base... je nai pas vu de personne compter les entrées).
- Et qu'ensuite, j'aurais du mieux choisir mon moment pour y aller !
Pour l'anecdote, je me suis retrouvé à faire la visite de la foire vendredi soir vers 18h (pensant y alle au calme ^^), en plein défilé carnavalesque pleine inauguration de la Foire par les élus. Impossible donc de profiter des stands. A chaque fois je précédais le cortège, qu'annonçaient trois personnages bariolés qui jouaient des percussions (on ne pouvait pas les manquer, on les entendaient venir de loin ^^), et qui avançait encadrés de policiers municipaux à pied, à vélo et à cheval... "place place, écartez vous brave gens, laissez place au Comte de Meaux". C'était halucinant ! Mais parfaitement ridicule aussi. Il fallait les voir nos pov'z'élus déambuler en groupe d'un chapiteau à l'autre, descendant la rue du général Leclerc, avec tambours (mais sans trompettes). On les aurait cru sortis d'un "Dom Camillo" ou d'un Tati. Une image d'Epinal. Mais ridicule ^^. Et comme on dit : heureusement que le ridicule ne tue pas.

J'étais sur la foire samedi également pour la rencontre avec les internautes meldois. Et je n'ai pas vu grand chose de plus : soit qu'il y avait trop de monde (que ça se bousculait sur le pont du marché, que ça faisait la queue devant le chapiteaux du boulevard Jean Rose !...), soit que c'était pas loin de la femeture (et presque dans le noir)... bref.


Donc pour les remarques générales je vous renvoie à la lettre ouverte et au FORUM. Pour le reste je vous prépare une suite à cet article, sur "comment envisager la Foire de Meaux !" et quelques propositions que je ferais sur ce genre d'animation.

Rédigé par F.B.

Publié dans #330 Economie - Commerce

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article