Reconstruction du Collège du Parc Frot.

Publié le 7 Octobre 2008

Je vous donnais l'information dernièrement qu'une demande de projet artistique au titre du 1% accompagnerait le projet du collège du Parc Frot à Meaux. Mais le Conseil Général de Seine-et-Marne affiche aussi l'ambition de faire un bâtiment entièrement HQE. Une démarche qui devient un argument quasi obligatoire dans tout projet de ce genre, et les exemples ne manque pas dans la région : à meaux même cela a donné par exemple le nouveau centre du secours populaire, et le futur "musée de la grande guerre", ainsi que la zone d'activité intercomunale devraient suivre. Ce ne sont pour l'instant que des galops d'essais, et si Meaux peux parraître "en retard" dans cette démarche, par rapport a sa voisine Trilport, et surtout au vu des moyens qu'elle a, elle est dans la norme (HQE bien entendu... ).
Enfin voici ce qu'en dit le dernier numéro de Seine-et-Marne Magazine :

100 % DURABLE

Environnement / Le collège Parc Frot à Meaux va être entièrement reconstruit aux normes Haute Qualité Environnementale. Zoom sur une opération inédite !

"C’est une première en Seine-et-Marne ! À partir de janvier 2009, le collège Parc Frot à Meaux sera progressivement démoli pour être entièrement reconstruit aux normes Haute qualité environnementale (HQE)…

Quesako ? Récupération des eaux pluviales, bâtiment économe en énergie qui s’intègre dans le paysage, gestion des déchets, pérennité des matériaux… ; la Haute Qualité Environnementale, c’est tout ça à la fois. En clair, une véritable démarche écologique et durable appliquée aux bâtiments. Une évidence davantage qu’une obligation. Afin de répondre aux exigences HQE inscrites dans son Agenda 21, le Conseil général a recruté deux chargés de mission.

« Nous nous sommes engagés dans une politique HQE depuis 2004, souligne Michel Bénard, vice-président en charge des bâtiments et travaux départementaux. Tous les nouveaux collèges en bénéficient. En commençant par l’établissement Parc Frot ».

Un certificat NF « Bâtiments tertiaires – Démarche HQE » a été délivré au projet en avril. Reste à entamer les travaux, qui promettent la réalisation d’un bel ensemble, confortable, écologique et durable. Bienvenue aux bâtiments modernes, lumineux, ouverts sur l’extérieur et aux dimensions réfléchies. L’architecture du collège intégrera des protections solaires pour un meilleur confort lumineux. Un traitement acoustique permettra également d’atténuer les nuisances sonores. Les logements de fonction seront même protégés des bruits de la piscine grâce à un mur végétalisé !

Exit le collège trop chauffé et polluant : la température des classes sera réglable par robinet thermostatique et le chauffage connecté au réseau de chaleur de la ville, alimenté en partie par géothermie, source d’énergie qui n’émet pas de gaz à effet de serre. Le nouvel établissement, dont le coût de fonctionnement sera au final moins cher que le précédent, devrait être livré en janvier 2011. Une première pierre à l’édifice du collège de demain. " 


nota. : Le nouvel établissement devrait être livré en janvier 2011, l’opération représente un investissement de 18 M€. (information conseil General)

Rédigé par F.B.

Publié dans #550 Développement Durable - Ecologie

Repost 0
Commenter cet article

jean parle 09/10/2008 16:43

il faut savoir que le conseil général n'est pas de m^me bord politique que la mairie et fait tout pour freiner le financement des projets. Autre exemple dans les publication du conseil général, il ne parle quasiment jamais de Meaux, contrairement aux autres villes de seine et Marne. Simple constat...

F.B. 09/10/2008 19:06



Vous avez raison. Et cet etat de "bisbille" entre le Département et la ville je l'ai signalé plusieurs fois ici même - par exemples :


- " Ce n'est en tout cas pas dans les pages de Seine-et-Marne Magazine que vous aurez la réponse. On commence à savoir que c'est le désamour total entre Meaux et le Conseil Général (je
m'étonne d'ailleurs qu' "on" a pas mis un garde devant l'ancien palais de justice-actuel siège du conseil général à meaux, pour tenir le siège ^^). Mais là ça devient inquiétant : il n'y a pas
une info dans le dernier numéro du magazine, et rien dans son supplément ("balades en famille") sur une manifestation, une sortie concernant Meaux. Tout juste une ligne sur le spectacle
Historique. [...] " ( http://meaux.over-blog.net/article-20298612.html )


ou encore : "Un petit article parut dans le dernier Seine-et-Marne Magazine, que devraient peut-être lire les élus meldois. Il est de notoriété publique que Jean François Copé et son équipe
ne sont pas tellement "en amour" avec le conseil Général. Une histoire de favoritisme partisan à ce qu'il paraitrait, qui ferait que les aides du département se feraient plus rares pour Meaux que
pour d'autres villes du département (pour info, Meaux à droite et 77 à gauche ! ). Sérieux ou pas... et si on profitait de ce sujet pour enterrer la hache de guerre ? [...]" (http://meaux.over-blog.net/article-14392995.html)Mais ne victimisons pas la trop la ville non plus, la municipalité a
sa part de responsabilité dans cet etat de fait. C'est comme quand un couple divorce par ce qu'il ne s'entend plus, les tors sont partagés en général. Et comme pour un couple nous n'avons pas a
nous en meller, juste le regretter.

Alors c'est vrai, comme vous le notez les autres villes du département ne sont pas considérées de la mêmes façon, mais il me semble aussi qu'une grande majorité des villes importantes du
département sont conduite par des municipalités de doite. Et il y a un problème avec ces villes ? Vous pourriez dire la même chose de la Région...


Enfin discourir sur le sectarisme politiques n'est pas le sujet de cette note. Parler d'éducation, d'architecture, d'urbanisme, d'écologie, du quartier Frot... me semble plus intéressant par
rapport à cette reconstruction du collège du Parc Frot. Pas vous "Jean" ?