"Sushis à Meaux" (par Jean-Marc)

Publié le 23 Août 2008

Reprise d'un article du blog de Jean-Marc : La Vie en Couleurs, où vous pourrez retrouver cet article accompagné de jolies illustrations ;-)



" C'est terrible... Bien involontairement, je participe à la disparition progressive du thon rouge qui habite la plupart des océans de la planète. Pourquoi ? Parce que, comme des centaines de milliers de mes contemporains, j'ai cédé à la mode des sushis...

Enfin, quand je dis mode, ce n'est certes pas une nouveauté... J'ai dégusté mes premiers sushis rue Sainte Anne à Paris, tout près de l'Opéra, en compagnie de Jacques, un ami québécois qui résidait en France, et cela remonte bien à une quinzaine d'années.

Mais il est vrai que cela restait alors confiné à un quartier. Des petites boutiques de sushis se sont ensuite développées un peu partout dans Paris.

Avant de partir à Montréal, si je voulais manger des sushis, il n'y avait dans la région pas trente-six possibilités : c'était, soit le Bon Accueil, restaurant chinois à Meaux situé au bord de la Marne (je vous recommande un dessert fabuleux : un beignet renfermant une boule de glace à la vanille, et de la cacahuète pilée... Miam !!!), soit un restaurant - dont j'ai oublié le nom - dans l'espace des restaurants du Val d'Europe, à 25 kilomètres de Meaux, donc... En dehors de cela, rien d'autre...

Et puis, il y a environ deux mois, il y avait un prospectus dans ma boîte aux lettres, qui émanait d'un restaurant du Faubourg Saint-Nicolas, dénommé Sakura. Je me suis promis d'y aller, mais je ne l'ai pas encore fait, me contentant d'aller le répérer visuellement.

Et puis, en ouvrant aussi ce soir la boîte aux lettres, un autre prospectus, pour un autre restaurant de sushis, situé rue du Tan, le Sushi Kokiyo (pas facile à prononcer, mais, après tout, quand on a réussi à maitriser les baguettes pour manger, on doit pouvoir s'en sortir avec la prononciation du nom du restaurant).

La carte avait l'air assez prometteuse, davantage que le Sakura (mais il faudra essayer les deux pour juger...)

crédit photo : Jean-Marc (la Vie en Couleur)



On s'était promis d'y aller dîner ce soir. Pas de chance... : ça ouvre demain ! Mais nous avons cependant pris le temps de jeter un œil à travers la vitre, et l'endroit a tout ce qui faut pour séduire : joli décor, lumières douces... A essayer donc, le plus rapidement possible. A mon avis, ce sera fait avant la fin de la semaine.


Restera à savoir si cela supportera la comparaison avec ce que j'ai connu à Montréal. Nous y avions quelques restaurants (dont un "Eat all you can") dont les créations valaient autant pour les couleurs que pour le goût et l'originalité. Un restaurant, particulièrement, que j'avais découvert avec René, avait notre préférence : Anita, sur la rue Saint Denis. Certes, il était un peu cher, mais le cuisinier, très jeune et très talentueux, avait été initié à l'art du sushi par de véritables maîtres. Nous avions largement fait le bouche à oreille en faveur de cet établissement, et j'avoue que j'aimerais pouvoir faire de même avec ceux de Meaux...Ce serait vraiment très bon signe ! :-)) "

Rédigé par F.B.

Publié dans #910 Une adresse

Repost 0
Commenter cet article

Sushigirl 10/12/2008 15:34

Bonjour,Super cette page, moi aussi, j'adooore les suhis !Des recettes sur mon blog :http://www.makis.fr
A bientot !

F.B. 11/12/2008 11:14



Publicité... je laisse ce commentaire, parce que je trouve le site interressant pour les infos qu'il donne ;-)



Jean-Marc 24/08/2008 22:23

Et c'est où, "La Colombe" ? C'est quel genre de cuisine...?Et à propos d'aseptiser, euh...: je peux parler d'endroits où vraiment le mot ne convient pas... : Je vais d'ailleurs aller faire quelques photos sous le pont du chemin de fer vers le cours Pinteville, et pondre un billet là-dessus,  car vraiment ça commence à me tenir à coeur de dénoncer le côté "dégueulasse" de cet endroit, à cause des pigeons...

F.B. 24/08/2008 22:55


@Benjamin : "aseptisé" ça ne peut pas etre un reproche pour un restaurant de sushi (je préfère dire sushi que japonais). C'est autant l'image qui va avec ce type de restaurant, ou la cuisine se
veut précise, délicate, maniaque, chirurgicale... pour pas dire clinique ^^. Qu'une nécessité que demande l'utilisation de poissons crus.

Mais c'est vrai que la vitirne froide, faites de grands carreaux noir, qui remplace l'ancienne devanture de restaurant pakistanais - en bois et sculpté de motifs indiens - ça
tranche... 



@ Jean Marc : "la Colombe" (petit restaurant bistro-français) c'est juste en face du restaurant de sushi de la rue du Tan. Je conseille aussi... Par contre le chef a toujours la
main lourde sur la déco des plats (la même pour tous les plats), pas toujours bien vue (le persil sur le foie gras c'est pas top ^^). Il devrait même s'abstenir.


_____________


Jean Marc, si vous faites un article sur le coin dont vous parlez, je vous l'emprunterais. J'y avais pensé en y passant Il y a quelques jours et puis je n'ai pas eu le temps de le faire.
Effectivement, sous ce pont on se croirait dans une bassse cour, avec l'odeur des fientes de pigeon, ça fait vraiment crado, malsain.


Benjamin 24/08/2008 19:56

Justement j'aimais bien ce côté glock, moi, dans une ville bien trop aseptisée!!! Ne pas rater le restaurant "la Colombe"; excellent rapport qualité prix, service super agréable par un patron dynamique et très sympathique!!

Rémy 24/08/2008 01:44

Bonjour,perso je suis aussi un amateur de japonais, enfin j adore ca... pour ce qui est de Val d'Europe, il s'agit du Sakura (oui oui) sur la place d'Ariane donc juste à coté de la station de RER. C'est le même nom que celui de meaux mais pas vraiment le meme gout... Je suis aller à celui de Meaux qui est bon mais pas non plus exceptionnel... Je vais donc essayer celui de la rue du tan aussi car je ne savais pas qu il y en avait un.En tout cas je trouve qu il faudrait un article sur cette rue qui vommence reellement bien à s ameliorer alors qu il y a encore klk mois elle faisait plutot super glock....