Faits divers...

Publié le 25 Mai 2008

Je ne suis pas adeptes des faits divers. Je n'en relie pas l'information sur Meaux (le blog), tout simplement parce que j'estime que ce n'est pas son propos. Je le laisse à la Marne qui fait ça très bien. Pourtant je vais faire une double exception ici.



D'abord à cause d'un article, paru dans la Marne (n°3258) du mercredi 21 mai 2008, en page 5, et dont je vous met le scan ci-dessous, qui m'a donné envie de réagir.




Si l'acte de cet homme n'était pas d'une grande intelligence, il n'a fait de mal à personne. Et est-ce qu'à cause de cela, ça vaut vraiment la peine de l'envoyer en comparution devant la justice (qui a sans doute mieux à faire) ? Ne serait-il pas possible que la ville de Meaux (à qui le tort à été fait), ou qu'une association, ne puisse donner à cette homme une tente, ou de quoi construire l'abri qu'il demande ? Ce n'est pas la solution idéale, et je n'en ai pas à apporter aux problèmes des personnes sans domicile fixe. Mais il vaut mieux dépenser de l'argent en frais de justice ?



____________





L'autre chose qui m'interpelle, c'est au sujet de l'affaire Lydia Guardo, qui défraye la chronique, et qui à plus d'un titre me fait l'effet d'une boule puante. 


J'ai été contacté dans le courant de la semaine par un journaliste de France 2. Il doit venir réaliser prochainement un reportage sur l'affaire Lydia Guardo à Meaux - pour mémoire tout s'est passé à Coulomme, petit village de 400 habitants situé entre Meaux et Crécy-la-Chapelle. Et ce journaliste me demandait à tout hasard, parce qu'il avait lu sur Meaux (le blog) que je parlais de politique locale, si je savais qui aurait pu protéger Raymond Guardo (le beau père tortionnaire de Lydia) pendant toutes ces années ; celui-ci aurait été un militant actif du RPR sur Meaux.  
Je lui ai répondu simplement que je ne m'intéressais pas à cette histoire et que je n'étais au courant de rien (ce qui est vrai), que je ne m'en occupais pas sur le blog. Puis de le renvoyer gentiment vers Bruce de Saint-Sernin le journaliste de la Marne (spécialiste des faits divers) qui a participé à révéler cette sordide affaire.


On peut compatir au calvaire subie par Lydia Guardo, violée et battue par ce monstre qui lui a servi de père et qui lui a fait 6 enfants, et qui est le seul vrai coupable de cette histoire. Mais parce que le coupable est mort, la faute est aujourd'hui rejetée sur les autres, ceux qu'on présente comme "ceux qui savaient et n'ont rien dit". Des propos qui font peser le poids de la culpabilité et de la honte sur un village tout entier, ses habitants, un maire, des voisins. Les journalistes, certainement pensant trouver dans ce fait divers une affaire dans la veine des affaires de séquestration (affaire Natalia Kampusch) qui ont fait les gros titres de l'actualité dernièrement, se sont mis a chercher un coupable (mort !) et des témoins qui n'en sont pas, en y melant des personnes sans rapport direct avec l'affaire. On n'est pas loin d'une dérive à la Outro : TOUS COUPABLE ! Intolérable ! Dégueulasse !


Je connais des gens qui vivent à Coulommes, dont je ne remettrais ni l'honneteté, ni l'intégrité, ni la morale en doute, et qui souffrent du harcelement des journalistes et des insultes proférées par des personnes soit disant "bien pensantes" et donneuses de leçon, qui viennent s'exprimer jusque sur le blog de la commune. Des propos d'une haine et d'une bétise choquante, qui me révolte au plus haut point.



J'apporte mon soutient moral aux habitants de Coulommes qui n'ont rien demandé, qui ne sont coupable de rien (je le répète le seul coupable était Raymond Guardo). Et j'avance aussi ceci sur le fait que cette affaire a été largement montée en épingle pour faire du sensationnel et de l'émotionnel, et qu'on a pris un parti et dit les faits avec une subjectivité qui ne laisse voir qu'une version tronquée de la vérité. Personne ne sais ce qui s'est passé vraiment. Et ceux qui pensent tout savoir de l'affaire d'après ce qu'ils ont lu dans la presse devraient y réfléchir à 2 fois avant de s'exprimer à son sujet.


Je ne jugerais pas Lydia Guardo, qui elle est vraiment. Elle a subi la monstruosité d'un homme, ce qui mérite largement réparation et compensation. Mais qu'un village entier, pris comme bouc émmissaire, et ses habitants, soient ainsi trainés dans la boue, traités de salaud et de lie de l'humanité, et en souffrent sans qu'ils puissent rien dire est innaceptable.
  

Rédigé par F.B.

Publié dans #070 Media : Presse - Radio - TV

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maya 01/09/2009 16:32

Bonjour, Moi ce qui m'impressionne c'est que Lydia ait réussi à refaire sa vie aussi vite. Elle dit qu'elle n'avait le droit de parler à personne. Comment a-t-elle réussi à se faire des amies comme Marianne par exemple ? Comment se fait-il que Marianne ait fait une réflexion devant Lydia & Raymond en 1997 quand ils regardaient à la tv une émission parlant de 4 petites fillettes assassinées proche de la ferme ?Pas de dégoût pour la gente masculine ? Envie à nouveau de 2 grossesse après 6 "incestueuses" ? Incroyable qu'elle ait réussi à faire confiance à son compagnon aussi rapidement (2 ans après le décès de son père). J'aurais beaucoup de questions à poser : 1- que sont devenus Nadia & Bruno, sa soeur et son frère qui ont fui ? 2- pourquoi ne témoignent-ils pas ? pourquoi ne se manifestent-ils pas ? 3- qu'est devenue la mère qui l'a abandonnée ? n'a-t-elle pas essayé de reprendre contact avec elle après la médiatisation de son histoire ? 4- quand à Lucienne Ulpat, la belle-mère : a-t-elle quitté la ferme dès la mort du beau-père ? en abandonnantles 6 enfants dont elle devait s'occuper, non ? Avait-elle de l'affection pour eux ? 5- Est-ce que les beaux-parents ont abusé ou violenté les 6 enfants ? Ou étaient-ils de bons parents avec eux et Lydia était leur unique bouc émissaire ? (avec Brice apparemment par Lucienne) J'appris que le conjoint Sylvain Sirklo avait fait une dépression après la médiatisation et que Lydia venait de trouver un travail. Maya

elod 24/08/2009 17:17

bonjour je voudrais juste réagir sur l affaire gouardo je voulais juste dire que lydia a attendu que son beau pere soit décédé pour faire des poursuites judiciaire mais celle ci pendant des années se pavanait devant super M maintenant les halles d auchan elle n avait pas l air maltraité et toujours fier d affiché ses grossesses.alors je vous dit que tout ce qu elle raconte cet du pipo elle aurait tres bien pu s enfuir quand elle travaillait avec son beau pere dans leur camion qui servait d imprimerie, il y a du mensonge dans cette histoire j en suis persuadé

sarah 26/07/2009 14:23

bonjour, helas j'ai moi meme été battue par mes parents heureusement sans etre abusée sexuellement. mais ma famille me battais autant a l'interieur qu'a l'exterieur de la maison ( dans la rue devant le portail ) devant tous les voisins qui arrosaient parfois leur jardin, et il est arrivé que ma tete baignait dans une FLAQUE de sang, a cause des coups de pieds et pourtant les voisins ont vu et n'ont jamais ne serais ce qu'appeller une ambulance ou la police pour donner un coup de pouce a mon destin.. je suis sure que les gens se voilent la face car ils ont peur , si ils dénonçaient, d'etre découvert et puis ils ne veulent pas d'histoires comme ils disent. ( cela ne les regardent pas).... j'ai pourtant fugué pour echapper a ses coups mais mes parents me retrouvaient toujours et rebelotte pour des coups ensanglantés pour m'etre echappée. c'etait un cercle vicieux. si vous saviez le nombre d'enfants maltraités existant alors que les voisins ou services sociaux veulent ignorer ç'est toujours pareil, ils ont aussi peur. mais les services sociaux preferent surveiller des personnes bienveillantes envers leurs enfants en déclarant que " trop d'amour c'est aussi de" la maltraitance" et oui ! j'ai déjà entendu ces propos de la bouche meme d'un assistant social a qui j'ai ri au nez et que j'ai viré de chez moi avec perte et fracas, je vous assure qu'il n'est jamais revenu m'emmerder !! ces gens là sont des incompétents. peut etre pas tous mais bien la plupart. la preuve pour cette pauvre Mme guardo Lidya à qui j'adresse toute mon affection .mais la vie n'est pas finie et la roue tourne pour tout le monde. Merçi de' m'avoir lue jusqu'au bout. Cordialement. Sarah.

Skirlo Sylvain 09/04/2009 04:53

BonjourJe voudrais simplement dire aux personnes qui ont laissé un commentaire sur l'affaire Gouardo, mais évidement plus particulièrement à l'auteur de ce blog qui a tout de même une défense permanente dans tout les messages pour les gens de coulommes.Vous dites ne pas avoir à juger sans savoir et parlez de sentationnel concernant la presse qui semblerait ne pas avoir donné la parole au habitant de coulommes.Alors moi étant concerné et témoin d'avoir vus en temp que compagnons de Lydia Gouardo, je vous dit que vous devriez demandé au habitant de s'exprimé plutôt que de fermée les portes, car dé le début de la médiatisation il ont été sollicité et casi personne à voulu s'exprimer, sauf que ceux qui ont parlé ont quand même dit qu'ils savaient, et tous sans exeptions.Oui quelques personnes parmi les habitants et surtout ceux arrivées après le décès du tortionnaire ne sont pas responsable, mais tous les autres qui savais et n'ont rien dis ou ignoré, qui représente la majeur partie des habitants... et donc bien sur la je vous rejoint, en dehors de Coulommes, les gens des villages voisins qui savait, et les gendarmes et les institutions, tout ceux la sont responsable et donc coupable de non dénonciations de crimes, eux aussi.Vous dite que raymond est arrivé en 1975 à Coulommes et pourquoi ne dite vous pas qu'avant de commencé à s'y installé, il était à Meaux au batiment Champagne et qu'il avait sont activité sur le parking de la verrière et ce, avant et bien après 1975 n'est ce pas...Il était plus que connue à Meaux, et qui ne parlait pas de lui en se posant des questions sachant même pour beaucoup la rumeur que c'était lui qui faisait des enfants, même beaucoup de personnes du palais de justice et y travaillant savais.il ne s'agit pas de défendre et de parlé sans se renseigné, sinon ne lancé pas de débat et ou ne répondez pas pour les gens de Coulommes qui peuvent répondre eux même sur le blog de Coulommes, puis taché d'être brave, comme pour les journaux ou les reportages, aiyé le courage de lire sont livre, vous parleré peut-être différament car celui-ci, ce n'est pas la presses qui l'a écrit.Et les coupables pour ceux qui les cherches, les vrais, les premiers en tout cas, sont Raymond Gouardo, mais aussi Lucienne Ulpat sa femme complices et actrices, puis viens les habitant de Coulommes et des village voisins, les écoles, les institutions, mais beaucoup de gens de Meaux ainsi que des gendarmes de l'époque à Crécy La Chapelle et ceux de Meaux à l'époque aussi pour lesquelles il y a eu des signalements comme quoi les enfants gouardo était battu au batiment Champagne et qu'il se passait des choses bizarres...Sa en à été la raison de sont expulsions d'ailleurs et pas le fait qu'il en soit partit.Je viens de tombé sur ce blog et malgré l'heure et la fatigue, j' ai tenus à dire quelque mots.ps: En tout les cas, en dehors des débats, semblant tous d'accors sur le point que Lydia est un triste cas, je vous informe que vous pouvez l'aidé en faisant des dons sur  www.unenouvelleviepourlydia.over-blog.com car aujourd'hui rien ne retient personne de donné un peut de compation en faisant un geste pour aidez, merçi d'avance.Faite circulé ce blog à tous vos contact.

pitikweena 14/06/2008 19:01

Bonsoir à tous,J'aimerais réagir, non pas pour l'affaire Guardo, mais pour celle du malheureux SDF qui a pris un rondin, afin de se fabriquer un abri.J'aimerais faire remarquer la bétise des agents l'ayant mis aux arrêts, croient-ils qu'il soit utile de faire de la répression avec un homme qui n'a plus rien ? Leur rôle n'est il pas de protéger les plus faibles d'entre nous avant de maintenir la paix ?Si des fonctionnaires de police lisent ce commentaire, interrogez vous la prochaine fois que vous verrez la situation se présenter à nouveau devant vous !