Un lieu : Avenue Aristide Briand

Publié le 26 Mars 2008

Rédigé par F.B.

Publié dans #770 Un lieu

Repost 0
Commenter cet article

Détails 31/03/2008 14:47

En gros tu veux dire que les gens coincés dans les bouchons peuvent regarder le ciel et se rendre compte finalement qu'il est beau. On appelle ça, découvrir des beautés dans des conditions extrêmes:-)

Benjamin 29/03/2008 19:10

Parce que très exceptionnellement il n'y avait pas de circulation! De toute façon il suffit de voir un plan pour deviner que c'est une horreur, cette fourche de deux grands axes de circulation. On croyait qu'avec la déviation, cela s'arrangerait mais que nenni sauf qu'il y a quand même moins de camion mais tout autant de voitures.

F.B. 29/03/2008 21:18



C'est pris en soirée... et c'est le ciel que je mets en avant et la belle lumière qu'il y avait a cet instant. Effectivement l'avenue en elle même est assez laide. Parce que c'est une route pour
automobile qui traverse la ville (le centre ville !), et qu'elle n'a pas de grandes qualités urbaines. Pas plus que l'avenue Allende, qui la coupe, formant un carrefour compliqué qu'on ne
peux que deviner sur la photo juste après le feu tricolore.

En meme temps ce ciel assez beau, c'est la forme et l'espace de l'avenue, qui le définissent.



Détails 29/03/2008 11:04

Tout ça? alors qu'en photo cet endroit semble calme et beau:-)

Benjamin 26/03/2008 12:32

Cet endroit de la ville est sinistre. J'en sais quelque chose puisque j'habite à côté et que je dois, contraint et forcé, y passer souvent;Et je pense aux minots de la crèche de la Noue, coincés entre cette avenue et l'avenue Salvador Allende, avec le bruit, la pollution due à la circulation intense qui les encercle, les ondes des qutre énormes réémetteurs de téléphonie mobile à moins de cent mètres. A chaque fois, ça me donne le frisson.