Un lieu : Brouillard...

Publié le 10 Mars 2008

Rédigé par F.B.

Publié dans #770 Un lieu

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Benjamin 20/03/2008 11:03

Patrick, je n'ai pas écrit que c'était le brouillard qui formait la pollution et je dirai même plus: il y a certainement moins de pollution par CO2 et par particules depuis que la majorité des gens ne se chauffe plus au bois et au charbon dans les villes!  Le "SMOG" de Londres, c'est du passé, nous sommes bien d'accord!(cela dit, la circulation automobile a notablement augmenté et ceci compense en partie cela)J'ai écrit que quand pollution il y avait - et il y en a forcément en zone  urbaine traversée par des axes de circulation - celle-ci était piégée par le brouillard, lui même naturellement piégé par le relief.  J'évoquais Villeparisis où le phénomène était amplifié par la décharge qui produisait une quantité astronomique de méthane très mal récupéré: en temps de brouillard, dans le sud de la ville, l'odeur était parfois pestilentielle.

Patrick 19/03/2008 19:45

Arretez avec votre pollution "brouillard"! Ce brouillard existait à cet endroit meme quand il n'y avait pas de pollution. Cette vallée est une boucle de la Marne, d'ailleurs la boucle passait en bas de la colline de Crégy bien avant que le canal de l'Ourcqu y passe. Cela reste d'ailleurs des terrains marécageux. Le brouillard se forme naturellement dans des conditions d'hygrométrie, de température, particulières et les jours sans vents. La pollution sur Meaux était bien plus importante quand les gens se chauffaient au charbon et que les industries Meldoises existaient. Il y avait plus de substances polluantes en 1950 que maintenant!Un ancien habitant de Meaux...

Benjamin 18/03/2008 13:04

Quand on descend depuis la RN on a une vue tout aussi belle... et beaucoup moins d'entrepots et d'enseignes!

céline berthelin 17/03/2008 22:02

Perso, j'aime beaucoup cette vue depuis l'autoroute où on a un sacré panorama de la ville avec notre magnifique cathédrale qui s'impose!!! Bien sûr il faut faire abstraction des enseignes commerciales qui gâchent nettement le paysage...

Benjamin 11/03/2008 14:54

Il m'attaque!^^ Oui je sais, ce n'est pas évident mais je collecte depuis trois ans des "réclames murales anciennes" et j'ai même consacré un album photo à celles-ci.Elles étaient quand même beaucoup moins agressives que les nouvelles, d'abord parce que vite défraichies par la pâtine du temps, qu'elles couvraient une surface bien plus faible et qu'elles ne souillaient que fort peu les campagnes ou les "points de vue". Enfin, ce n'est pas tant les "réclames" qui polluent les "faubourgs urbains" que l'existence même de ces hangars métalliques de grande surface couverts de peinture criarde avec des parking énormes autour. Quand je pense que deux km plus loin il faut veiller au "ton sur ton" avant de ravaler sa maison et surtout ne pas s'écarter d'un demi ton des canons de la réglementation, je me dis qu'on se fout du monde de tolérer ça aux abords des villes! Cette route que vous avez photographiée, pourrait donner un point de vue magnifique sur l'ensemble de la vieille ville avec sa cathédrale, et là ce n'est pas le cas, euphémisme. A noter d'ailleurs que quand on arrive par la RN3 on ne subit pas cette pollution visuelle, ou beaucoup moins