La surprise de la semaine !

Publié le 3 Mars 2008

undefined

Je pense que ça n'aura échappé à personne : la cathédrale de Meaux est de nouveau éclairée depuis quelques jours ! Spectaculaire, quand on la voit sous cet angle, en arrivant à Meaux par l'autoroute ou par le train ! Le bâtiment icône de la ville prend une dimension féerique, baigné dans cette lumière immaculée. C'est vraiment très beau... On ne peut que se rendre compte du manque que c'était de ne plus voir la cathédrale comme ça !



Oui mais voilà, à une semaine ou presque des élections ? Moi, j'appelle ça du foutage de gueule ! Mais alors bien... du grand art ! ^^



Cet éclairage, jamais annoncé (comme pour tout, toujours, d'ailleurs à Meaux), est à ranger aux côtés de tous les petits travaux engagés dernièrement sur la ville (des pistes cyclables aux "embellissements" et bricolages de dernières minutes). Je ne comprends pas l'affolement de la mairie pour des raisons électorales et qui m'apparaît RI-DI-CULE ! Je commence même à trouver ça dérangeant, parce que ces actions engagées par le maire Jean François Copé, qui utilise pour le faire la mairie et les employés municipaux, servent la com' du "candidat Copé" ! Mais après tout "on" ne lui dit rien... il doit avoir le droit de faire… qu'il continue !



Et puis qu'est-ce que j'ai à râler encore ? OUI c'est formidable de revoir la cathédrale illuminée. Mais comme je viens de le dire, que ça arrive maintenant et dans les circonstances que sont les élections municipales rend la chose parfaitement artificielle et inopinée. Ce n'est pas le moment !

Bon, admettons : il y a un an de cela, la mairie décidais de s'attaquer à l'éclairage de la cathédrale. Elle l'annonce et lance des études. Bien. Pour des raisons de calendrier (avec ou sans retard), cet éclairage se termine au moment où on est au plus proche des élections. Coïncidence de calendrier ! Voulu ou pas, ça se comprend. Ça s'excuse. Mais là ce n'est absolument pas le cas. Cet éclairage n'est pas le fruit d'un long travail. JFC n'a fait que l'annoncer dans son programme (parmi ses projets). En même temps c'est peut-être pour rattraper le coup de la passerelle piétonne dont les travaux n'ont toujours pas commencés !


undefined
undefined
undefined

Pour moi tout ça n'est pas très sérieux. On est allé rebrancher, sans aucune autre intention, un éclairage qu'on avait abandonné il y a des années... et à raison sans doute ! Parce que cet éclairage il est parfaitement effrayant... Parvis de la cathédrale il fait plus clair qu'en plein jour ! (on ne s'en rend pas compte sur les photos, mais vous pouvez aller voir par vous même) C'est incroyable ! Cela vient du choix de l'éclairage, qui est a peu de chose près celui des stades et des terrains de sport. Eclairage "violent", qu’on peut penser pour le moins inadapté.


undefined
undefined


Avoir rallumer en montre bien les défauts d'ailleurs : et déjà la nuisance directe des spots aux habitants de la place Charles De Gaulle et de la rue Saint Etienne. Et puis la quantité d'énergie qu'on imagine consommée par un tel dispositif ; de par la nature des lampes employées, et la disposition "éclairage depuis le bas" de l'installation : ça en fait du kilowatt ! Sans oublier les problèmes de pollution lumineuse et de perte d'éclairage, etc. Bref, c'est de l'éclairage à l'ancienne, plus aux normes, et surtout plus dans les considérations actuelles de Développement Durable, d'Agenda 21 et de Plan Lumière - à propos de "Plan Lumière", un article intéressant à lire sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_lumi%C3%A8re 

Quant à moi, après m'être réjoui de ce retour à la vie de l'éclairage de la Cathédrale de Meaux, j'espère que la nouvelle équipe élue aura comme premier geste de couper à nouveau le courrant ! ^^ Mais qu'elle s'engagera aussi dans la foulée à lancer un véritable projet d'éclairage du principal monument de la ville (et peut-être engager d'autres "mise en lumière" du patrimoine local). D'ici là, rallumer aura au moins servi à se rendre compte de l'intérêt et de l'envie des habitants de voir une cathédrale éclairée (les gens qui m’en on parlé sont tous enthousiastes !), mais aussi que l'éclairage existant n'est plus approprié et qu'il faut en penser un autre - le premier pas vers un diagnostique, mais la ville est-elle seulement dans cette démarche, à cet instant ? J’en doute…
  

undefined

 

Ci dessus : détail de l'installation d'éclairage. La photo ne rend pas compte la puissance de ces lumières. Dans le cas contraire on n'aurait pas "vu" les spots !

Rédigé par F.B.

Publié dans #720 Architecture et Patrimoine

Repost 0
Commenter cet article

TL 06/03/2008 19:32

Je suis d'accord avec vous sur la mise en lumière de la cathédrale, en fait ma remarque se voulait un peu plus générale, et j'avais en tête l'éclairage de la cour carrée du Louvre que je trouve assez étonnante. La lumière dorée habille la façade et révèle les modénatures et les sculptures... aaah, c'est assez féérique... et en plus de ça, le dispositif d'éclairage passe totalement inapperçu, si vous vous promenez, vous ne verrez rien... bref rien à voir avec le cas qui nous intéresse ici... ça manque un peu de délicatesse...

F.B. 06/03/2008 23:14

Ah forcément l'éclairage de la cour carrée... là vous visez le top de la scénographie ! ^^ Le résultat est certainement magnifique mais a la hauteur du financement... On peut faire plus simple à Meaux.__________Sur l'éclairage du moment, il s'agit bien de l'éclairage ancien, on a juste changé les spots.__________Mon grand père, ancien chef électricien à la ville (époque Jean Lion), de ses propres mots : "c'est fait pour qu'on la voit de loin !" ^^On est loin de la subtilité d'un éclairage sophistiqué ! lol__________On sait à quelle heure elle s'éteint ? J'avoue que je n'ai pas attendu minuit pour voir si une minuterie éteignait tout.  __________Autre chose, les remparts étaient éclairés aussi "dans'l'temps". L'éclairage n'a pas non plus été entretenu, cassé peut-etre... D'autres bâtiments ont été "mis en lumière", et notament le Temple dans le Faubourg... qu'en pense-t-on ? A signaler aussi que la mairie elle est plongée dans le noir !__________Sur les décos de noel, on m'a répondu (je vous la fais résumé) : "y a pas assez de personnels aux services techniques"... "ils (les personnels) sont en vacances"... "la société qu'on a engagé pour faire, fait pas son boulot"... etc, etc... bref c'est la faute à personne... ^^

Benjamin 06/03/2008 13:58

Quand vous entendez les râleries des gens dès qu'il y a un problème d'éclairage, vous êtes bien obligé de dire qu'il y a consensus... même si je suis un peu de votre avis, TL.Cela dit, pour avoir vécu dans des villes du tiers-monde où même les grandes artères sont sous-éclairées (et les petites pas du tout), je peux vous assurer que le côté glauque, on s'en lasse TRES vitePour la cathédrale: si elle est un jour éclairée de façon rationnelle (comme l'a démontré Fabien, ce n'est pas le cas) il me semble que "l'extinction des feux" programmée pour minuit permettrait à la fois de profiter de celui-ci et de faire des économies.

TL 06/03/2008 13:37

Je me rappelle qu'il y'a quelques années, des tentatives de mise en lumière de la cathédrale avaient été réalisées. Je crois me souvenir qu'il s'agissait d'installations provisoires un peu faites à l'arrache, et qu'effectivement ça n'a pas duré très longtemps. L'éclairage en lui même était assez original, y'avait des couleurs assez insolites si je me souviens bien, de l'orange, du vert... en tout cas, c'était de meilleur gout que les horreurs qui défigurent la façade de la mairie chaque année (pour ne citer que ça... >.>)Est-ce que quelqu'un se souvient de ça, ou ça sort tout droit de mon imagination ?! Bon, perso, j'aime bien voir les monuments éclairés la nuit, ça les révèle d'une manière inattendue, ça met en valeur des détails de la pierre des sculptures assez incroyables... et puis ce blanc éclatant qui se détache dans le noir de la nuit, c'est assez fascinant et envoutant... Après on peut se demander si finalement éclairer un monument, c'est vraiment très utile... Ca sert à quoi ? A qui ? Vu le nombre de personnes qu'on peut croiser dans la rue passé 19h00 le soir, on peut vraiment se demander qui en profite... Et puis, ça pose aussi la question du reste de l'éclairage urbain... alors certes, c'est une question de sécurité, de savoir où l'on va, mais est-ce qu'on en fait pas un peu trop ? Il m'arrive de déambuler tard et d'entendre les oiseaux chanter à 4h du matin... le ciel leur est tombé sur la tête, ou peut être qu'il y'a *un peu* trop de candélabres Boulevard Jean Rose (après, j'en sais rien, si ça se trouve, les oiseaux, ça chante aussi la nuit, dans le noir... qu'est ce que vous voulez, je suis pas un gars de la campagne mais c'est arrivé à mon cerveau...) tout ça en plus pour rendre fonctionnelles les caméras de vidéosurveillance... >.>Est-ce que ça vous est déjà arrivé de vous retrouver la nuit, au milieu d'une rue que vous connaissez, alors que l'éclairage a été coupé ? C'est une expérience assez saisissante... vous vous retrouvez dans le noir de la nuit, tel que des gens ont pu le vivre pendant des siècles. Ca change radicalement la perception de votre environnement, et puis, c'est excitant, le noir, le danger, la solitude... on se repère aux lumières des maisons, aux phares de  bagnoles qui passent de temps en temps. Le noir de la nuit, c'est un peu comme le silence, c'est quelque chose qui tend à se perdre dans la ville aujourd'hui, des notions auxquelles on est de moins en moins habitués... et à l'heure où on parle aujourd'hui de patrimoine, de conservation, de restauration, respect, tradition, que des associations de quartier frémissent par centaines quand ou que les cheuveux se hérissent sur la tête d'un abf dès qu'on touche à un bout de brique ou de pierre... moi je rêve d'une chose... d'une nuit noire, et silencieuse, inquitéante, envoutante et pénétrante, où on s'éclairerait à la lampe torche ou au flambeau comme on l'a fait pendant des siècles au péril de notre vie.Alors OK, on va me dire que j'exagère... mais franchement... franchement... éclairer en surabondance des rues ou des monuments alors que les gens dorment... c'est pas non plus exagéré ? :P

F.B. 06/03/2008 14:01

Cet éclairage de la cathédrale, il est vraiment spectaculaire, et hypnotisant : il fascine comme l'ampoule électrique fascine le papillon de nuit ! C'est comme une grosse enseigne au néon pour la ville de Meaux. ____________Mais l'éclairage ici, est loin de mettre la cathédrale et son architecture en valeur. Il est tellement fort, qu'il "écrase" littéralement la façade, les verrières, les arcs-bouttants... Et puis des éléments comme la toiture , la tour noire, ne devraient pas être éclairés. C'est de l'éclairage perdu ! On peut remarquer aussi qu'il y a des ombres portées qui se forment à certains endroits alors que ça ne devrait pas être le cas. dans un bon éclairage.____________Sincèrement je suis heureux que l'on s'intéresse à l'éclairage de la cathédrale et de la mise en valeur du patrimoine, mais j'apelle aussi de tout mes voeux à ce qu'on éteignent au plus vite ces spots monstrueux ! ____________Et je retiens la remarque de P. Claudel : de qui est-ce la mission cette mise en lumière ? Qui fait et qui finance ?

Benjamin 06/03/2008 12:02

Pour information (je connais un peu le problème)Peu importe la place du barrage, vu que le cours de la Marne est à cet endroit quasiment horizontal sur des dizaines de kilomètres;Evolution du débit: il n'est en rien naturel, puisque des lacs de retenue existent plus haut, destinés à retenir de l'eau en prériode de précipitation massive, et à en relâcher en cas de déficit. Les "écrètages" sont donc considérables et il faudrait réellement des circonstances exceptionnelles (barrages ultra-pleins) pour que des inondations se produisent. A noter que cela fait des années qu'elles ne se sont pas produites et que les retenues sont vides ou presque du fait du déficit d'eau depuis des mois. Toutefois de temps à autre on produit des lâcher à débit "limite" pour combattre l'envasement du cours du fleuve.

gabrielle 06/03/2008 10:38

merci de parler du barrage, le déplacement du barrage un peu plus bas est parait il en projetil se trouve que les "techniciens" qui ont pondu ce projet ont oublié que les quartiers de la grande ile et de terfaux sont sur un ancien marécage et donc très inondable,cela ne fait que quelques années que nous ne faisons plus de barque dans le quartier, j'ai connu la caserne et la rue de la grande ile sous l'eaupour rappel, les portes de l'écluse cornillon ont été emportées car il y avait un débit d'eau très important depuis plus d'une semaine donc elles ont cédéimaginez comme l'eau risque de monter dans le bras mort de cette écluse, si l'on déplace le barragetous les riverains vont baigner dans l'eauje ne vois pas recommencer à écoper dans mon sous sol,j'ai donné encore de grands projets sans aucune consultation des riverains ni réflexion ! ce serait bien d'en parler avant d'en être au stade de regretter les erreurs commisespour mémoire tous les bâtiments en bord de marne sont sur pilotis (marécage), nous sommes en zone inondableje ne sais pas à qui nous devons ce projet, la navigation de paris certainement ?