Architecture : "Tu l'as vu mon ravalement d'façade ?"

Publié le 2 Mars 2008

Un ravalement, ou plutôt des travaux d'aménagements intérieurs, en cours dans l'immeuble des Nouvelles Galleries. Quelques gênes à prévoir pour les passants et les riverains, pendant quelques temps...

undefined


Ravalement terminé pour l'ancien Relais de Poste, au numéro 23 (ex n°10) de la rue Saint Etienne, face à la cathédrale. Une jolie façade décorative d'un bâtiment datant du XVIIIe siècle, (motifs de fausses briques, guirlandes et frontons triangulaires aux fenêtres...), qui retrouve un peu de lumière ! Par contre, toujours ces affreux cables électriques qui pendouillent en façade :-s. D'ordinaires "recolés" sur la façade rénovée, j'espère ici qu'on trouvera à les cacher. Ce serait dommage sinon !

undefined

Rédigé par F.B.

Publié dans #720 Architecture et Patrimoine

Repost 0
Commenter cet article

Benjamin 02/03/2008 21:47

Mode têtu ON: si! c'est du patrimoine et je ne vois pas comment on les "arrangerait": ou on les considère comme tel et in les garde, ou on les retire. Mais on ne va pas les peinturlurer si à l'origine ils étaient noirs... Mode têtu OFF^^Louis XVI s'est bien arrêté à Meaux au retour. A l'allée, il a été arrêté à Villeparisis (la fuite du roi constatée des émissaires cavalaient partout et l'avaient dépassé pendant qu'il dînait à Bondy (sa goinfrerie l'a perdu...)Seulement la municipalité de Villeparisis avait un doute... (pas de photos du roi à l'époque, on ne le connaissait pas) et le chef de la troupe y est allé "au culot": "si vous voulez nous retenir il faut nous héberger et nous nourrir". cela dépassait les capacités financières du village et il a pu continuer

F.B. 03/03/2008 10:38

Moi aussi je peux user du mode têtu ? lol ^^Je ne crois pas que ces cable (électricité ou téléphone peu importe) soient de ceux que l'on peut sauver sous couvert de patrimoine. Parce que ce n'est pas le long des façade qu'on faisait passer les fils de cuivres, mais sur des portant... on en voit encore dans certaines rues du centre ville (sans fils dessus bien sur), et on les voit sur cette carte postale montrant la rue du commandant berge dans les années 50-60 : http://meaux.over-blog.net/article-17010303.html (tout en haut des immeubles vous avez les lignes téléphonique et électrique).Je ne sais pas depuis quand on les a descendus sur les façades et à quel dessin... C'est à dire est-ce que c'est la mise a niveau, la multiplication ,des lignes téléhoniques ? ou le réseau électrique urbain ? ou des raisons de sécurités ? Ce serait bien d'avoir l'avis d'un électricien ou d'un ancien qui a connu les lignes avant et leur descente ! Ou des gens du service patrimoine de la ville de Meaux ? De la SHM ?_________Pour le reste, qu'on les cache ou qu'on les montre, il faut le faire d'une manère un minimum esthétique, et pas comme c'est montré là façon "verrue de chantier", même si c'est temporaire ! 

Benjamin 02/03/2008 14:57

nous en avons parlé...^^Ces cables, de par leur ancienneté, sont devenus éléments du patrimoine! Quand ils sont peu ou prou le reflet de la première électrification et à condition bien entendu que la sécurité ne soit pas en cause, ils doivent être conservés! Et en plus, personnellement je n'aime pas le "trop beau, trop bien léché"Je ne savais pas que c'était le relais de poste... mais en tout cas des relais il y en avait plus d'un à Meaux. faubourg St Nicolas, j'en ai repéré au moins quatre (ces entreprises qui fonctionnaient en réseau jusqu'au XIXe siècle étaient nombreuses

F.B. 02/03/2008 15:27

Oui il y a eu beaucoup de relais de post surtout le long de l'axe historique de Meaux, ex-rn3, ex route d'Allemagne...Ce relai de poste là a une histoire ! Selon le "dico des rues de Meaux" de la SHM, il aura fourni les chevaux a une partie du convoi qui ramena Louis XVI et sa famille à Paris, après l'épisode de la fuite à Varennes. La famille royale est sencée avoir dormi a Meaux, au palais episcopale, avant de rentrer à Paris !____________Pour les cables, je doutes qu'ils puissent être mis dans la cathégorie patrimoine ! Autant dans certaines villes où les lignes électriques, les cables des tram ou des trlley-bus participent de l'espace et de l'esthétique générale de la ville (à voir les villes de bord de mer de la baie de Somme, par exemple), autant à Meaux... j'en suis moins convaincu. ^^Je ne suis pas adepte non plus du parfait. du décor parfait...Si ces cables doivent rester dehors, au moins qu'on cherche un moyen esthétique de les aranger. Là pour le coup ça fait tache !