La cathédrale perd ses vitraux pour restauration

Publié le 19 Juin 2007

rehabvitrauxcathedrale.jpg



Les vitraux de la crucifixion et de la lapidation de Saint Etienne, placés au point le plus haut du choeur, sont parmi les pièces les plus anciennes de la cathédrale de Meaux. On les daterais du XIVeme siècle. Mal lisibles, très hauts et sales, la restauration devrait permettre de leur donner un petit coup de jeune, et en faire l'un des  joyaux du patrimoine meldois. 


 

rehabvitrauxcathedrale2.jpg( source image: http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/memoire_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=INSEE&VALUE_1=77284 )


Rédigé par F.B.

Publié dans #720 Architecture et Patrimoine

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article