Bris de Meaux...

Publié le 29 Mai 2007

La destruction de barres HLM n'est pas quelque chose de rare. On en détruit régulièrement depuis quelques années à Meaux à intervale régulier (environ un par an). Oh, bien sûr c'est toujours impressionnant de voir s'écrouler le béton et s'élever la poussière en un nuage qui fait courir parfois les spectateur d'un jour, affolés, surpris, et un peu excités par un remake (en moins violent) de la "tour infernale"... Enfin ça reste un drôle de spectacle !  



Voici 2 vidéos, prises à
Youtube. Des montages faits par des anonymes.

Dans la première, les images de la destruction de Cornouaille, extrait du journal de France 3. Ecoutez Elise Lucet nous dire "la technique de l'implosion par foudroyage intégral" on dirait un poême.

 

 

Dans la seconde les mêmes images... enfin non, puisqu'il s'agit de Cheverny, un an plus tôt ! Joli effet de répétition (le comique en moins) abollissant les limites de l'espace temps. On touche au sublime ! (et en plus je suis sérieux). C'est de la poésie, c'est de l'art, un happening urbain. (Bien mieux que le feux d'artifice du 14 juillet ! ^ ^)

 

 

 

Rédigé par F.B.

Publié dans #710 Urbanisme - Paysage

Repost 0
Commenter cet article

Benjamin 30/05/2007 12:46

Bravo pour le jeu de meaux...

F.B. 30/05/2007 18:05

Oh il était facile celui-là, je n'ai aucun mérite. Mais merci quand même ;-)

yola 30/05/2007 10:21

Bonjour,Le prochain batiment sera normalement Fougeres à COLLINET mais savez vous si il est prévu pour l'année prochaine?

F.B. 30/05/2007 18:16

Non je ne pourrais pas vous dire. Possiblement 2009-2010.Si il y a un bâtiment aujourd'hui qui pose problème, c'est bien Fougère. Trafic de drogue, délinquence, beaucoup de choses s'y concentrent. Bien qu'il a été désafecté (enfin je crois) Mais la police, les services, n'y mettent quasiment plus les pieds. c'est ce qu'on appelle une zone de non droit. En même temps, et c'est amusant (enfin façon de parler), mais la notion de territoire est vraiment très forte ici, les problème ne traversent pas la rue...